Le manque de liquidits.

      

Le manque de liquidits.

   bel_med 2011-03-22, 20:35

Épargne jusque l,par le manque de liquidits au niveau des postes,Ain M'lila connait prsentement une "pnurie" jamais gale pour le paiement des fonctionnaires
qui prouvent des difficults normes pour percevoir leur salaire mensuel,nous voil donc soumis un souci de plus...Il est ,en effet, inconcevable pour le commun d'entre nous de ne pas pouvoir retirer son salaire en totalit!Mpris hier,le fonctionnaire est aujourd'hui humili puisqu'en se rendant au bureau de poste pour retirer sa paie,il donne l'impression d'aller qumander quelque obole au croissant rouge Algrien! Qu'on ne vienne surtout pas nous dclarer( avec les sempiternels arguments)obsquieusement qu'"on" est entrain d'imprimer des billets neufs ou que les milliardaires algriens dtiennent leurs liasses chez eux,c'est un discours auquel personne n'y croit et que nul ne veut entendre .

bel_med
Pro
Pro

: 139
: 66
: Ain M'lila
: 7
: 247
: 12/07/2008

    

: Le manque de liquidits.

   sad49 2011-03-22, 23:17

Saluons d'abord le retour de notre ami BEL_MED.Le problme qu'il soulve est devenu un vritable casse-tte pour tous .Il est urgent-en ces temps de grogne sociale--que les responsables trouvent rapidement une solution .Car le manque de liquidits engendre galement d'autres problmes :chaines interminables ,attentes indtermines ,frictions entre usagers et climat de tension l'intrieur de la poste d'AIN MLILA qui s'avre , l'occasion ,trop exige pour une populatio de plus de 120000 habitants.

sad49
Pro
Pro

: 508
: 66
: 6
: 1281
: 09/05/2009

    

: Le manque de liquidits.

   Palomba 2011-03-23, 16:42

Le ministre perce le secret

Aprs avoir incrimin les citoyens, cest laugmentation des salaires que Benhamadi pointe du doigt pour expliquer son chec dans la gestion de la crise des liquidits.
Mieux vaut tard que jamais. Le ministre de la Poste et des Technologies de linformation et de la communication, Moussa Benhamadi, a finalement perc le secret: Le manque de liquidits dans les bureaux de poste est d laugmentation des salaires. Voil donc qui peut rassurer les esprits curieux, mais cela ne change rien au problme. Les billets, mme sales, manquent toujours dans les bureaux de poste. Et les augmentations nont pas touch les 36 millions dAlgriens! La dernire grande augmentation a concern le corps de la police.
Seulement, ce dernier, ne compte pas plus de 200.000 lments. On ne peut donc imputer la cause aux 200.000 policiers davoir dvalis nos postes. Certes, les augmentations de salaires ont t consquentes: 50% avec effet rtroactif partir de janvier 2008. Cest dire que cet argument des salaires ne tient pas la route. Il y a peine 6 mois, lAPN, lors de la sance plnire consacre ladoption du projet de loi de finances 2011, le ministre avait attribu la cause de cette crise aux citoyens.
Les citoyens doivent changer de comportement, disait-il lpoque. Selon lui, les Algriens doivent apprendre utiliser les autres moyens de paiement lexemple de la carte puce. Il a mme avou quil ny a pas un manque total de collaboration entre la poste et les banques. Les banques doivent densifier leurs rseaux et jouer le jeu, avait-t-il insist. Le ministre affirmait que le problme de liquidits ne se posait que deux fois par an savoir le mois de Ramadhan et lAd El Adha. On achte le mouton une fois par an. Ce problme sest galement pos durant le mois de Ramadhan dernier. Il faut tre raisonnable. La Banque dAlgrie ne peut continuer tirer de largent sans arrt. Or, on est au mois de mars, ce nest ni le Ramadhan et encore moins lAd et le problme est toujours l! Ce nest donc pas un problme saisonnier, les solutions proposes lpoque nont pas chang la donne. A bien fouiller le sujet, on comprend quil est trop srieux pour lexpliquer par une augmentation de salaire, un comportement dAlgrien, un manque de collaboration entre la poste et les banques, le Ramadhan ou encore moins le mouton de lAd. En fait, cest tout a la fois.
Par contre, cette fois-ci, il assure que le problme est pris en charge par le gouvernement et la Banque dAlgrie, et que mme les banques et les grandes entreprises nationales telle que Naftal, se sont mises de la partie pour contribuer allger le dcaissement dAlgrie Poste.
Le ministre garantit galement que le problme sera totalement rgl dans quelques semaines. Pour ce qui est du paiement lectronique, des dispositifs ont t mis en place pour passer ce nouveau mode de paiement. Il prcise que ce changement qui se fera par tape, touchera dabord les distributeurs lectroniques de billets qui seront transforms en moyen de paiement.
Avant de passer la vulgarisation des terminaux de paiement qui permettrons de payer les achats par carte. Cette rponse laisse entendre que le paiement lectronique est loin de voir le jour. Cet aveu demi-mot et les explications du ministre laissent croire que la crise de liquidits fera de vieux os en Algrie


Tir du journal l'Expression du 23/03/2011

_________________

Palomba
Pro
Pro

: 1279
: 52
: Ain M'lila
: 20
: 4622
: 24/07/2008

http://ainmlila.webs.com

    

      


 
: