Le 20 aout et sa double signification

      

Le 20 aout et sa double signification

   sad49 2009-08-12, 19:23

Le 20 aout : journe du MOUDJAHID .EN fait ,il s'agit de deux dates et de deux moments forts de la glorieuse rvolution algrienne: le 20 aout 1955 :vnements du nord constantinois sous la conduite du hros national ZIGHOUD YOUCEF et le 20 aout 1956:tenue du congrs de la SOUMAM .La commmoration de cette date se fait chaque anne presque dans l'anonymat.Les membres du forum lui feront -elle cette anne une place de choix dans leurs discussions ? Et quelqu'un peut-il nous dire s'il s'est pass quelque chose ce jour l AIN MLILA(20aout 1955) ?

sad49
Pro
Pro

: 508
: 66
: 6
: 1281
: 09/05/2009

    

: Le 20 aout et sa double signification

   amer 2009-08-18, 02:53

je me permet de plagier un texte paru dans un journal algrien .
Ce sont les hommes et les
femmes qui crivent lhistoire, avec leur engagement, leur dvouement,
leur patriotisme, et trs souvent avec leur sang.


Lorsquon
se penche sur les faits historiques qui restent attachs la date du
20 aot, on se rend bien compte quil y a une signification qui se
dgage. Dabord ceci : lhistoire a t crite par des hommes et des
femmes de ce pays, et ensuite que cela na pas t fait dans des
conditions faciles. La rpression coloniale tait omniprsente, et les
moyens utiliss disproportionns par rapport un peuple dsarm.

Prenons la date du 20 aot 1955. Cette dernire
stait assign plusieurs objectifs. Dcide la runion de Zamane,
une presqule de la ville dEl-Qoll (Collo), dans la rgion de Skikda,
lopration visait dun ct remonter le moral du peuple et des
troupes, en montrant quil tait possible de mener des oprations
denvergure, lchelle du territoire ou dune grande portion du
territoire. Ici en loccurrence, il sagit du Constantinois. Lautre
objectif assign cette insurrection consistait tmoigner la
solidarit du peuple algrien avec le peuple marocain, en souvenir de
la dportation du Roi Mohamed V dans lIle de Madagascar, alors sous
domination franaise.

Linitiateur de cette grande opration militaire et
politique ntait autre que Zighoud Youcef, qui venait de succder
Didouche Mourad la tte de la wilaya II.

Membre du groupe des Six, Didouche Mourad tait tomb
au champ dhonneur en janvier 1955, sans avoir eu la possibilit de
transmettre tous les documents en sa possession son successeur. Il y
a donc ainsi des zones dombre dans lcriture de lhistoire de la
Rvolution. Cest la raison pour laquelle on ne saura sans doute pas
pourquoi la runion qui devait regrouper les Six, sous la direction de
Mohamed Boudiaf , na pas eu lieu.

Contrairement au PPA-MTLD, le parti du FLN, qui est
n dans le feu de laction en se fixant pour objectif lindpendance du
pays, na pas eu le temps de mettre en place les structures de
direction et de coordination et les relais indispensables entre la base
et le sommet.

On dit que Zighoud Youcef tait un simple forgeron,
mais en fait il avait pu faire des tudes et dcrocher le certificat
dtudes primaires, ce qui tait considrable pour lpoque. Il tait
pass par le mouvement des Scouts musulmans algriens, puis il avait
rejoint le PPA-MTLD, avant de devenir lun des dirigeants les plus en
vue de lOrganisation spciale (OS). Fait prisonnier il arrive
svader de sa cellule en fabriquant un passe avec un ouvre-bote.

Cette grande opration du 5 aot 1955 dans le
Constantinois restera comme lune des insurrections les plus mmorables
de la Guerre de Libration nationale. Venant juste aprs la
proclamation du 1er novembre 1954, elle a montr au monde entier, mais
surtout larme coloniale, toute la dtermination du peuple algrien
vivre libre sur sa terre. Elle a galement mis en exergue la valeur
des hommes de la trempe de Zighoud Youcef, qui avait pris, lge de
27 ans, les rnes de la wilaya II. Avec son chapeau de brousse viss
sur la tte, cet homme avait des qualits qui le prdestinaient tre
un dirigeant clair de la rvolution : stratge mrite, dirigeant
militaire et politique visionnaire, il avait su donner un second
souffle la Rvolution. Non seulement le peuple avait repris confiance
dans lissue inluctable de la Guerre de Libration, malgr la
rpression froce qui stait abattue sur lui, mais mme larme
coloniale commenait douter de ses capacits tenir tte une
poigne de maquisards sous-quips mais dcids et rsolument
patriotiques. La diffrence entre le FLN et larme coloniale, cest
que, dun ct, il y avait une noble cause dfendre, et que, de
lautre, on ne savait pas trs bien pourquoi on se battait.

Une anne aprs, deux autres hommes, tout aussi
mrites, savoir Abane Ramdane qui tait sorti de prison et avait
rejoint les rangs de la rvolution et Larbi Ben Mhidi, membre
fondateur du FLN et lun des membres du groupe des Six, ont eu
lingnieuse ide de doter la Rvolution de sa premire doctrine, tout
en lui mettant en place les structures dirigeantes. Elle sera connue
sous le nom de plateforme de la Soummam, endroit o a eu lieu le
Congrs du mme nom, prs dIfri-Ouzellaguen.

Dans quelle condition a t prpar le Congrs de la
Soummam ? Daprs Ali Cherif Deroua (ancien responsable au Malg), aprs
stre solidement install Alger, Abane avait entam un change
pistolaire ds le 20 septembre 1955 avec les dlgus de la Rvolution
prsents au Caire, savoir At Ahmed Hocine, Ben Bella Ahmed, Boudiaf
Mohamed et Khider Mohamed.

Surpris par les vnements du 20 Aot 1955 dont il
navait aucune information, il essaie de prendre contact avec Zighoud
Youcef. Celui-ci envoie des missaires responsables pour le rencontrer
Alger et lui proposer une runion des responsables de la Rvolution.

En politicien averti, le 1er dcembre 1955, il crit
aux frres du Caire: Nous sommes en liaison avec le Constantinois.
Nous avons rencontr les responsables et nous projetons de tenir,
quelque part en Algrie, une runion trs importante des grands
responsables du Constantinois, lAlgrois et lOranais. Ds que tout
cela sera prt nous vous demanderons denvoyer un ou deux reprsentants
car de grandes dcisions seront prises.

Dbut novembre 1956, il avait envoy Dahleb en Zone2
(WilayaII) pour discuter les formalits dune telle rencontre. Celui-ci
obtient laccord de Zighoud pour la runion des responsables des
diffrentes zones et de responsables lextrieur, se proposant mme
de lorganiser dans sa zone et den assumer la scurit Se rfrer au
document n21 Le courrier Alger-Le Caire Mabrouk Belhocine.

Daprs Zighoud, cette runion est la suite logique
de celle prvue pour janvier 1955, par les six pres de la Rvolution,
avant mme le dclenchement de celle-ci. Cette runion devait permettre
de faire le bilan des oprations et coordonner leurs actions.

Rachid Mechtras

amer
Pro
Pro

: 144
: 2
: 130
: 18/11/2007

    

      

- 

 
: