Quand l'conomie mondiale se met la finance islamique

      

Quand l'conomie mondiale se met la finance islamique

    2009-08-23, 12:46

De Weber Huntington, les intellectuels du monde occidental ont martel l'ide selon laquelle la religion musulmane ne serait pas soluble dans le capitalisme sous-entendu, dans la modernit. Pourtant, force est de constater la prolifration de mutations conomiques et sociales allant dans le sens inverse de ces dclarations, via l'laboration d'un systme financier o l'islam est la base de chaque produit.

Parce que le Coran interdit la pratique outrancire de l'intrt sur des fonds montaires (riba, qui littralement signifie augmentation ), les groupes bancaires ont cr des produits rpondant spcifiquement aux besoins des croyants. Ne dans les annes 60 en Egypte et en Malaisie sous l'impulsion d'conomistes ayant constat la mfiance de populations locales vis--vis du systme bancaire traditionnel, les fonds islamiques psent ce jour 500 milliards de dollars, et bnficient d'une croissance annuelle moyenne de 15%.

L'exigence de transparence des transactions, de symtrie de l'information entre les parties, de solidarit et de justice sociale que l'on retrouve dans les grands principes de la finance islamique font cho aux dbats actuels sur l'absence de moralit du capitalisme.

La finance islamique draine pourtant son lot d'imperfections : ses contrats de crdit apparaissent, encore souvent, plus coteux que les produits financiers conventionnels. Certains observateurs dubitatifs dnoncent mme un pur montage marketing visant appter le musulman pieux. L'alternative peine d'ailleurs se mettre en place de faon homogne dans le monde musulman, confirmant la grande diversit de celui-ci. Pionniers de la finance islamique, les pays du Golfe et la Malaisie caracolent en tte pendant que les pays du Maghreb, pourtant de bons clients potentiels, n'en sont qu' leurs balbutiements.


Les pendules de l'conomie mondiale en crise l'heure de la finance islamique

La finance islamique, loin de reprsenter un recul, ou une abdication face la religion, est, au contraire, le signe que l'on peut, avec un peu d'imagination et de savoir-faire, marier tradition et modernit, religion et conomie a crit Herv de Charette, ancien ministre des affaires trangres franais (1).

Apparu dans les annes 70 grande chelle (2), le concept de finance islamique a connu un vritable essor depuis, surfant sur la vague du boom ptrolier dans les mirats, survivant au dclin certains diraient l'chec - de l'islam politique, et profitant du regain de religiosit mondial caractristique des annes 2000. Il existe aujourd'hui environ 345 institutions de finance islamique rpertories dans quelques 70 pays du monde.

Le potentiel du march bancaire islamique est estim 4200 milliards de dollars par le cabinet d'expertise Standard & Poor's. Ces prvisions sont d'autant plus plausibles que les fonds islamiques ont prouv leur rsistance en traversant tte haute la tempte subie par la mondialisation financire. Dans des pays comme le Royaume-Uni, les actifs islamiques ont continu de crotre malgr la svrit de la crise des subprimes et malgr le credit crunch qui s'en est suivi peut-on lire dans le rapport Jouini-Pastr de 2009.

Cela n'a pas chapp aux tnors de la finance occidentale : HSBC, le Crdit Suisse, ABN-AMRO et Deutsche Bank ont cr ds les annes 90 des branches dites de finance islamique , visant rcuprer dans leurs filets des expatris pieux & fortuns de Londres, Paris, Amsterdam ou Madrid, ainsi que la haute bourgeoisie des Emirats et du Maghreb. Ce calcul s'est rapidement avr trs rentable.

Contents de pouvoir proposer une voie alternative la crise conomique, les leaders occidentaux n'hsitent pas surfer avec opportunisme sur la vague islamique. La Grande Bretagne a t la grande pionnire en la matire : des assouplissements fiscaux ont t mis en place afin de promouvoir le Royaume-Uni comme un centre de la finance islamique (Rapport du Budget 2009). Dbut 2008, Rowan Williams, archevque de Canterbury et chef spirituel des anglicans, a mme choqu l'opinion en se dclarant favorable l'application de la charia pour les affaires financires.

Depuis ces mouvements outre-manche, Christine Lagarde a multipli les dclarations en faveur de la finance islamique et rdig un programme fin 2008 instaurant la neutralit fiscale des oprations dites de murabaha et la dductibilit de la rmunration verse par les sukuks. Nous adapterons notre environnement juridique pour que la stabilit et l'innovation de notre place financire puissent bnficier la finance islamique a dclar la ministre des Finances en juillet 2008.


(1) En prface de l'ouvrage La finance islamique la franaise: un moteur pour lconomie, une alternative thique, paru aux ditions Secure

(2) La finance islamique existait dj dans les annes 60, mais sous une forme tout fait locale. La premire banque islamique a t cre en 1963 en Egypte.
Le Monde Par Isabelle Mayault, Journaliste free-lance 20.08.09




    

: Quand l'conomie mondiale se met la finance islamique

   Palomba 2009-08-23, 19:50

Merci bien pour tes recherches dtailles et saha ftourek

_________________

Palomba
Pro
Pro

: 1279
: 52
: Ain M'lila
: 20
: 4622
: 24/07/2008

http://ainmlila.webs.com

    

      


 
: