El Hadj Aamimi

      

El Hadj Aamimi

   Palomba 2010-03-16, 22:57

Benzouai Sahraoui dit El Hadj Aamimi est n en 1914 .Frre unique de Aissa Palomba .Son surnom Aamimi vient du mot Aami (mon oncle).Cest lui-mme quil la invent pour appeler tous les gens par ce surnom. El Hadj Aamimi porte toujours une gandoura et une chachia rouge mais la fin de sa vie et cause de sa maladie au niveau de ses orteils, il a termin avec des biquets. Avec toute sincrit El hadj est une personnalit trs clbre pour tous les anciens de la ville surtout dans son ducation parce que cest un vritable fidle .Toutes les familles Mlilies laccueillent bras ouverts et sans protocole mme avec les femmes. Lorsquil se rend chez une famille il trouve surtout ses plats prfrs (Tamina,Zraiga et Laassida) sans quil oublie sa chose prfre cest de mordre les petits enfants parce quil les adore beaucoup.

Il tait lennemi numro un des harkis. A chaque fois quil les rencontre, il leur lance des paroles propres lui.Ahrou ahrou ya lgoumi biyae dhahrou.Ya el harki rak marki.Ya lgoumi rak menomi jusqu son interdiction de sjour Ain mlila par les forces franaises cause de ses paroles hostiles aux harkis la fin de dcembre 1961 et plus prcisment au mois de Ramadhan. Alors, il a t oblig de rejoindre sa maman Tbessa jusqu la fin de mars 1962 juste aprs le cessez le feu.

Il est lhomme le plus rput pour son attachement au plerinage. Il a pu raliser son rve de faire le plerinage deux fois : le premier pieds, ctait avant la rvolution mais le deuxime par bateau juste aprs lindpendance en 1963. Ctait un homme trs fidle qui ne rate jamais la prire la mosque dAl Attik jusquau dernier jour de sa vie, ctait le vendredi 17 janvier 1969 la prire de Essoubh pendant Essoudjoud. Que Dieu laccepte dans son vaste paradis

El Hadj Aamimi l'hippodrome d'Ain M'lila (Corse) sa gauche l'ancien garde forestier Barbarusse


Sa Carte d'Identit Nationale

Son Passeport Spcial Plerinage





_________________

Palomba
Pro
Pro

: 1279
: 52
: Ain M'lila
: 20
: 4622
: 24/07/2008

http://ainmlila.webs.com

    

: El Hadj Aamimi

    2010-03-17, 14:32

Je me souviens encore de lui et ce malgr tout ce temps pass... toute petite je lui ouvrais la porte pour un repas chaud qui l'attendait toujours et n'importe quelle heure de la journe.Il arrivait que prise d'affection ,comme tout m'lili qui se respecte(de l'poque bien entendu), ma mre lui lavait et repassait ses vetements comme s'il s'agissait de quelqu'un d ela famille. Sa chechia rouge et les bequilles qui l'aidaient dans sa dambulation quotidienne taient le symbole par Excellence de a3mi Amimi que dieu lui accorde sa misricorde.Merci bettous d'avoir partag cette information avec nous qui l'avions connu et aim.




    

: El Hadj Aamimi

   sad49 2010-03-17, 14:48

Cette vocation de "EL HADJ AAMIMI" (Allah yarh'mou ) nous replonge dans les tendres annes de notre enfance AIN MLILA .En effet ,EL HADJ AAMIMI(diminutif de A'MI qu'on peut traduire par "mon petit oncle) tait une personne respecte et respectable dont le souvenir reste vivace chez les gnrations de l'indpendance .Il avait une grande affection envers les petits enfants qu'il ne mordait pas-MR Betous-(comme DRACULA) ,mais qu'il embrassait affectueusement en les "mordillant "un peu et en les piquant des poils hrisss de sa gnreuse barbe .Ce qui dclenchait parfois des pleurs affects d'une grande peur chez certains bambins .C'est alors qu'il tirait un "DOURO" de l'ample poche de sa gandoura pour les consoler.Il tait d'une grande pit et son premier plerinage lui causa des dommages irrversibles aux deux pieds (gerures ,enflures...) si bien qu'il ne put plus porter des chaussures par la suite mais traner des savates qu'il portait hiver comme t .Plus tard ,il fut contraint utiliser des bquilles pour s'aider se dplacer .CE premier plerinage resta dans la lgende comme un exemple de pit et de sacrifice ,surtout qu'il le fit avec deux outres (GUERBAS ) sur les paules, l'une charge d'eau et l'autre remplie de 'ROUINA ".C'tait l sa subsistance quand il ne rencontrait pas d'me charitable en cours de chemin .Pour tout cel ,EL HADJ AAMIMI restera -comme l'a soulign prcdemment AMER-comme une grande ICONE d'AIN MLILA .PAIX A SON ÂME

sad49
Pro
Pro

: 508
: 66
: 6
: 1281
: 09/05/2009

    

: El Hadj Aamimi

   dracula 2010-03-17, 20:47

Bonjour les vampires, dracula vous salue du royaume des tnbres,
Ah cher indiana jones, cher explorateur, mes sincres flicitations pour le fossile que tu viens de dterrer du pass de notre ville, ce vestige illustre qui reprsente notre histoire, notre mmoire, franchement merci.
A la lecture du nom, j'ai d'abord ri un peu, ensuite j'ai crois les bras et j'ai laiss ma mmoire remonter les aiguilles du temps comme dans le film de la machine explorer le temps avec le grand Rod Taylor, oui j'ai donn libre cours ma mmoire et les images ont commenc merger et dfiler les unes aprs les autres.
Je me rappelle de sa chechia rouge, de sa gandoura blanche, je me rappelle surtout de sa barbe piquante quand il nous attrappait et nous embrassait en parlant de sa voix trs rauque, je me rappelle qu'il s'asseyait toujours sur un des deux bancs publics en bton situs de part et d'autre de l'arc de triomphe.
Rappelez vous qu'il y avait deux bancs en bton trs lisses de part et d'autre de l'arc de triomphe et en face de la daira, celui de gauche, mitoyen la maison de feu ammi darradji bakha tait bleu et celui de droite, mitoyen au restaurant de amor chouai tait rougeatre; Hadj Amimi s'asseyait toujours sur la banc de gauche et chaque fois qu'il nous arrivait de passer porte de sa main, on avait droit son baiser rugueux.
Ma mmoire remonte plus loin encore et je me rappelle aussi de son fameux cri : ahrou ahrou biaa dahrou qu'il rptait sans cesse quand il voyait un harki.
Il y avait quand meme quelque chose de sacr en lui car je me rappelle que mon pre le respectait comme on respecte un imam ou un cheikh de tribu et je me rappelle aussi que jamais quelqu'un ne s'est moqu de lui ou ne lui a ri au visage, jamais quelqu'un n'avait os faire un mauvais geste dans sa direction, oui c'tait une image sainte de notre ville.
Que Dieu lui accorde sa misricorde et l'accueille en son vatse paradis, paix son ame, disons tous une prire pour lui.
A DIEU NOUS APPARTENONS, A DIEU NOUS RETOURNONS.

dracula
Pro
Pro

: 162
: 56
: ainmlila
: 7
: 210
: 26/08/2009

    

: El Hadj Aamimi

   amer 2010-03-22, 20:00

Qui ne se souvient pas de hadj aamimi ? Ce Saint ce serviteur de Dieu, celui qui qui
appartient Ain Mlila et qui est une ICONE,
rfrence incontournable de notre village,il tait un de ses Saints les plus
aims avec les BAOUAK, ABOUD MASRANA, AAK BERCHICH . Et tous les autres


Hadj aamimi qui nous faisait peur quand il nous prenait dans
ses immenses bras de sa haute stature, quand nous embrassant goulment, entrant
dans toutes les maisons du village, ds le seuil, il criait appelant nos
vieilles par leurs prnoms pour prvenir de son arrive, car trs pieux, ctait
un grand croyant,et voil les femmes qui se prcipitaient dans les cuisines
pour lui prparer ses plats ; une acida chez un tel ,une tamina chez un
autre ou une zriga, il sasseyait au milieu de la courette ou de la skiffa et
nous petit enfants accrochaient aux pans des gandouras de nos grands-mres on
taient bleus de peur car on craignait ses embrassades tonitruantes, mais ds
quil terminait de manger nos vieilles nous poussaient dans ses bras et a se
terminait dans la joie et il nous gratifiait dun bonbon, Hadj aamimi entrait
partout chez les riches comme chez les dmunies il tait tous et toutes les
familles de MLILA et jamais il ne regardait les femmes il tait notre honneur
et notre gloire et partout o il allait il tait le bienvenu .


Il avait fait deux plerinages la Mecque
dans lun pieds en globe trotter - allant de ville en ville et de pays en pays
il traversa tout le monde arabe (Algrie, Tunisie, Libye, Égypte, Jordanie et Arabie)
de ce priple il garda des squelles (gerures
aux pieds, qui avec lge et son poids, il ne se dplaait plus quavec des
bquilles et le second par bateau.


Hadj aamimi, durant la guerre dindpendance tait la
terreur des harkas, des goumiers, il les haranguait de ces fameux cris de :


ahrou ! ahrou ! bayaa dhahrou ! ya
el harki rak marki !


ya el goumi rak mnomi ! adhi akhratkoum .


ils le craignaient et ils vitaient de passer
devant lui, quand ils le voient dans un lieu ils changent de direction ou sen
retournent car certains officiers le
tolrait (pas tous) car ils ne sattaquaient quaux vendus .mais un jour ils fut
bastonn par une nouvelle escouade de goums ,train et battu jusquau sang mais
malgr cela il ne sarrta ni ne cessa de lancer ses sobriquets et ses harangues
si bien quil fut interdit de sjour et intern Tbessa o vivait sa mre pendant
prs de six mois jusquau cessez le feu le 19 mars 1962 il rentra Ain Mlila.



En 1963 il fit son
second plerinage la Mecque.


Et le 17 janvier 1969
au moment de la prire de essoubh (prire de laurore) et alors quil tait
prostern Dieu suspendit son souffle et le rappela Lui il quitta le monde des
vivants et alla rejoindre ALLAH en son
vaste Paradis Incha ALLAH. A Dieu nous appartenons et Dieu nous retournons.


A ceux qui lont
connu, aux Mlilis de souche ou dadoption une pieuse pense pour notre hadj
Aamimi en ce 41ime anniversaire de sa mort

amer
Pro
Pro

: 144
: 2
: 130
: 18/11/2007

    

      

- 

 
: