Un pote amateur M'lili

5 5    1, 2, 3, 4, 5

      

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-01, 02:38

UN ÉTÉ S'EN VA

Un soleil furtif baigne les tristes rivages.
Des plages vides, abandonnes aux algues.
Et les quelques bateaux au loin en rade.
Subliment la toile fascinante dun t qui svade.

Sous le ciel voil. Disperss a et l, merveills.
Quelques petits enfants heureux et passionns.
S'amusent construire les chteaux de leur rve.
Qui slvent et scroulent comme lt qui sachve.

Des corps enlacs, paradent aux rayons dragueurs.
Abandonns au plaisir des regards des baigneurs.
Qui les caressent vasivement avec des yeux doux.
En savourant leur jeunesse explosive leur got.

Au large des flots, surfent les voiliers en dlire.
A lombre des falaises lances, ivres de plaisir.
Suspendues aux nuages ; flottant sur leur ombre.
Caresses par la douce fracheur de septembre.

Quand vient le crpuscule dorer lhorizon flamboyant.
Disparat le soleil agonisant avec le soir mourant.
Dans un long filament obscur et svanouit.
Tranant son atonie au fond de locan endormi.

Je voudrai et ne peux en vouloir mes fous dsirs.
Revoir un jour ces visages heureux me sourire.
Que jai dessins sur le sable et le blanc de lcume.
Qui resteront pour toute la vie, un souvenir sublime.

MOHAMMED/LAKHDAR _____DAMMENE DEBBIH
Mercredi 30 septembre 2014 0h 27 mn.


Lakhdar D D 2014-10-18, 02:12 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-02, 01:51

Mes nuits de solitude

Les yeux carquills fixent le plafond.
Le bras perch, gt sur le front.
Je vois venir la nuit en galopant.
Tenue par la main du silence accablant.
Venus se rfugier lombre de ma solitude.
Invitant les soucis de la vie et ses vicissitudes.
A musarder aux coins des quatre murs.
Qui deviennent linstant dun soir, leur miroir.
Mme lhorloge rompue au son du tic tac.
Semble tenir compagnie aux insomniaques.
Tout se rveille et s'enchaine au mme instant.
Au rythme du trotteur qui graine le temps.
Tous les objets saniment et prennent vie.
Projetant leur vieux dcor au pass rvolu.
Sur la toile de la nuit qui noircit leur dorure.
Pas un bruit ne vint dissiper leurs murmures.
Qui grondent et se noient dans la solitude.
Je construis sans marrter et sans tude.
De beaux chteaux avec des < pourquoi et si >.
Qui slvent et scroulent sans bruit.
Je ne sais pas, je ne sais rien non plus.
Ce qui mattend, ce qui ma plu.
Pourtant, jaime que la nuit memporte.
Si loin dans ma solitude qui mescorte.
Vers son filament couleur de ses yeux.
Venu du pass lointain, trop capricieux.
Quand les coqs brisent le sommeil de laurore.
Qui se lve clatante de vrit et de lumire.
Tous ces vieux objets deviennent sans vie.
En attendant de ressusciter la prochaine nuit.
Je ne sais pas o va ma vie, o vont mes pas.
Je perptue les songes en grand fanfare.
En parpillant des vux incompris et bizarres.
A lombre des lendemains qui me font peur.
Je conjure le sort avec un sourire en pleurs.

MOHAMMED / LAKHDAR _____DAMMENE DEBBIH
Mercredi 30 sept 2014 23H 46 mn.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-13, 01:23

Leurs ombres bordent le chemin du soleil couchant.
Pars de maquillage jusqu' leurs longs cous gracieux.
Ils flnent, majestueux comme des nuages errants.
Dans leur voltige dployant leurs ailes au vent mlodieux
.
Ils cancanent, survolent ltang et se perdent lhorizon.
Puis reviennent et dans leurs becs mamelles leur nourriture.
En traversant le lac sal o stend lor du soir flamboyant.
Prt partager avec le crpuscule tincelant, sa nuit damour
.
Que vous tes si beaux !!!Étang saumtre et lac azur..
Quand la nuit. Vous devenez leur nid de la nuptialit.
Sur l'eau argente, ondule par leurs ailes lances.
En se dlectant avec plaisir de vos crustacs.
.
la lune merveille par leur danse fabuleuse.
Dans un spectacle que lui reflte ltang bloui.
Comme une brume dautomne rveuse.
Qui se jette amoureuse sur les rivages endormis.
.
Dans un dcor que peins, moi le pote avec mes vers.
Que dverse la posie en rimes dans un suivi de strophes.
Qui sublime la beaut .
Dans une valse de sentiments profonds de voir, tanche leur soif
.
A vouloir exister le temps dun soir, dans lhistoire dune merveille.
Qui restera le plus beau pome, que leur racontera ltang dans son profond sommeil.
Je le ddie tous ceux qui ont aim comme moi, le beau, llgant et majestueux
Flamant rose, qui gardera ternellement les effluves des jours heureux
.
MOHAMED _LAKHDAR / DAMMENE DEBBIH
SAMEDI 30 novembre 2013 3h 45 mn du matin.


Lakhdar D D 2014-10-13, 19:14 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-13, 01:26

Les esprits noirs.
Si jcris, cest pour vous dire tout le mal profond que je ressens parfois.
Pourtant je ne vois pas trop lutilit de vous faire part de mon meaculpa.
On me traite de tous les mots doiseaux et ce sont nos proches de surcrot.
Jai le cur tendre, je ne supporte pas les accusations et les coups bas.
Dans le calme profond de la nuit, dferlent en silence, tous ces mots de trop.
Do schappent en flot blessants, leur haine et leur mpris prononcs.
Calfeutrs dans un sourire sournois, perclus de faux.
Donnant souvent cette image de personnes sages, si senses.
Dans le reflet de leurs regards pourtant doux mais infests de prjugs.
Leurs ides se greffent dans le comportement dautrui, en proie leurs offenses.
Dans un cortge dhorribles et viles faiblesses savamment abrges.
Avec autan de certitude et de prtention dicte par leur arrogance.
Je nai que ma foi et ma patience pour leur faire face et consoler mon cur.
Je leur pardonne car je les ai tant aims .Cest toute ma galanterie et ma bont.
Je leur dis seulement. Existons pleinement pendant quil est temps encore.
Remettons nous DIEU, sa grce, son indulgence et sa volont.
La vie est courte. Existons dans nos penses et nos sincres sourires.
Le temps cruel nous soufflera tt ou tard son baiser mortel.
Prions pour quil nous assagisse. Faisons comme si cest ce soir que nous devons partir.
Nos feuilles tomberont l o nous mourrons. Inutile dy chapper pour rester ternel.
<< La haine gnre toujours la haine mais la bont du cur germe les roses Et les fleurs. On nest pas plus heureux que dtre sois mme on se faisant notre vraie image Et ne jamais paraitre Plus heureux quon ne lest. On doit shabiller avec ce quon a et montrer tous ce quon est et surtt ce quon vaut. Nos apparences relles sont la bont de nos curs et la grandeur de nos mes.>>
MOHAMED LAKHDAR_ DAMMENE DEBBIH.
Lundi 2 dcembre 2013 17h 12 du soir.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-13, 01:33


Lappel du retour

Vers les horizons lointains ou se perdent les regards.
Svade ma mmoire la recherche des souvenirs.
mes lvres balbutient les tendres mots enfuis quelque part.
Rangs par loubli qui ensevelit le pass et ses doux murmures.
Cest lappel du retour.
Sur mon visage rid par les temps durs qui passent.
Tmoignent mes cheveux blancs qui annoncent ma vieillesse.
Je longe les Chemins du retour au gr de ma vieillesse.
En remontant le temps qui semble avoir perdu ses traces
Cest lappel du retour
Sur les rives dores de mon cur, par la foi et la tendresse.
Berces par la folie dune radieuse jeunesse.
Accostaient autrefois, lamour la joie et autant despoir.
Ne sont plus quun rivage, noy dans le silence et le dsespoir.
Cest lappel du retour.
prparons nous dj au retour incessant et sans dlai.
Vers lternel le tout puissant, seul matre de la vie.
Lexistence arrivera un jour sa fin, cest notre devise.
Cest la loi divine, cest notre retour la terre promise.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-13, 02:00

Mon ternelle inspiration
Tu es l, tu es l bas, o un autre t'attend.
Tu es une infidle qui arrive parfois contretemps.
En te faisant trop belle, ds lors que je voudrai te chanter.
En me perdant dans ta prestance, jusqu' ne plus savoir penser.
Tu es parfois ange et parfois, un dangereux dmon.
Mme s'il te soit fait honneur ou non.
Tu menivres de ton enthousiasme crateur sensation.
En me faisant vivre le rel et l'phmre. Tu es mon inspiration.
Viens je t'attends, muse des mmoires gares.
Je ne suis rien sans toi; mes penses sont confuses et clairsemes.
Rien qu' un clair de ta lumire dans mes visions.
Pour que jaillisse de mon cur, la plnitude de mes expressions.
Reviens moi; je ne suis plus ce que j'tais sans toi.
Rempli mes lvres de beaux vers comme autrefois.
Ravive les braises de mon esprit et de mon gnie.
Ô muse!!! Ô beaut de mon me, rends moi la vie.
Fais de mon cur l'crin ternel de ta douceur.
Rempli mes yeux de ton sourire aux couleurs de l'aurore.
Fais de mon horizon, ton plus beau coucher du soleil.
Et du reste de ma vie, le plus beau crpuscule de ton profond sommeil.
MOHAMED/ LAKHDAR ... DAMMENE DEBBIH.
jeudi 26 mars 2014 3h 30mn du matin.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-10-23, 18:46

LE VERRE de la misre

Il est pervers.
Mon joli verre
Propre, brillant.
Bien transparent.
Quand je le tiens.
Il baise ma main.
Je sens glisser.
Mes sens enlacs.
De douce saveur.
Et de fraicheur.
Dans son contenu.
Et le got de son bu.
Cher objet de mes vux .
Sans toi je suis toujours malheureux.
De ta fraicheur, sabreuvent les pires misres .
Qui se noient et se perdent dans ta subtile douceur.
Tu me fais oublier mes problmes et la morosit de la vie.
Tu es mon seul compagnon qui jai tout confi et tout dit.
Au fond de toi dorment mes soucis et mes vcus quotidiens .
Leur poids est si fatiguant .
De ton sein coule le nectar qui apaise les souffrances.
Tu me rend gai parfois et parfois tu me fait perdre connaissance.
Tant que mon corps et mon me vivront de tes bienfaits.
Ma muse frmira de plaisir par la magie de ton effet. .
Ma lyre chantera le son moqueur de ta voix .
Tant que je resterai dpendant de toi .
Mais toute ma vie je te maudirai .
Car tu l'as ruine jamais.
MOHAMED / LAKHDAR ..DAMMENE DEBBIH
Vendredi 04 avril 2014 22h 52 mn

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Palomba 2014-11-29, 19:02

Voici le nouveau recueil de notre ami (pote) Lakhdar Dammene Debbih qui contient cent pomes qui sont aussi beaux les uns que les autres . Que nous flicitons vivement pour son uvre magnifique en lui souhaitant d'autres succs.

http://ainmlila.com/damenedebbihlakhdar3.html

_________________

Palomba
Pro
Pro

: 1279
: 52
: Ain M'lila
: 20
: 4622
: 24/07/2008

http://ainmlila.webs.com

    

5 5    1, 2, 3, 4, 5

      


 
: