Un pote amateur M'lili

2 5    1, 2, 3, 4, 5  

      

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-10-06, 13:05



LA MORT AU BOUT DU SOURIRE

Jai vu fleurir lespoir dans ton regard.
Jai senti sur ton lit l'odeur des printemps heureux.
Jai vu briller, le soleil ternel dans ton sourire.
Jai entendu murmurer dans ta voix le glas de ladieu.

Ton cur qui allait steindre dans un flot dagonies.
Caressait le songe de voir reverdir tes beaux jours.
Dont reste un parfum, quand tes ans se font vieux.
Que la mort passagre, a promis au registre du retour.

Jai vu frmir tes lvres pares de leur sourire.
, Le regard errant, perdu dans limmensit de linfini
Tourn vers le nant la recherche de ta demeure
Dans une avalanche de soupires sans bruit

Jvoque de ton visage, cette larme perdue sur ta joue
Qui immortalisa l'instant de ton dpart et son fatal naufrage.
Emportant tristement tes plus belles annes dans ses remous.
Jai su alors! que dans la vie. La mort nest quun trs proche rivage.



CE POÊME EST POUR KHALTI AKILA( NEE KOUACHI )QUE DIEU LACCUEILLE DANS SON VASTE JARDIN.EPOUSE DU DEFUNT ALLAOUA ABABSA QUE JAI VUE MOURIR DEVANT MES YEUX EN ME PARLANT, TOUT EN ME SOURIANT.

A DIEU NOUS APPARTENONS ET A LUI NOUS RETOURNONS


MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE DEBBIH


Lakhdar D D 2014-08-28, 23:57 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-10-10, 02:27

LE TRAIT D'UNION

Je viens des tnbres profondes, sans bruit.
J'ai chevauch les lianes ondules de mon labyrinthe.
Recroquevill dans ma bulle, je dguste mon fruit.
Heureux, perdu dans mes valses incessantes

Berc aux battements du cur, de rivage en rivage.
Je batifole, plein de songe, me lovant de bonheur.
Sous les caresses des mains, prtes l'abordage
En attendant arriver mon heure.
.
flatt par les plus doux compliments.
Les voix fusent et se mlent aux sentiments.
Profrant ingnieusement de jolis prnoms.
Ils attendent impatiemment linstant imminent.

Quand la lumire du jour illumina mon corps frle.
A peine tomb dans leurs mains agites.
'Ils savourrent dj leur bonheur au got du mie.
En sembrassant heureuxcar leurlien damour est n.


MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
MERCREDI 9 OCTOBRE 2013 23H : 53.


Lakhdar D D 2014-10-13, 00:22 5

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-10-28, 19:08

LA SIRÈNE DE MES RÊVES

Au loin o crvent les vagues dans les bras du silence.
Jentends gmir le souffle du vent qui stend sur locan.
ml une voix sduisante et enchanteresse
Qui inonde les curs dune langueur sans raison.

Mlodieuse et cristalline sur la mer endormie..
Elle me dit!garde tes rves, tu n'en auras pas de si beaux .
Moffrant sa grce puis sefface par la brume infinie.
Une beaut anglique noye dans les fonds abyssaux.

Ô !!Belle crature. Ma peau frmit de plaisir.
Peut-on rester insensible devant ta beaut hallucinante.
Lorsque ton murmure insidieux brle de dsir.
Les mes imbues de ta prestance fringante.

Ceux qui t'ont suivie ont pri au royaume de la folie.
Ta voix berceuse jaillit du nant et se perd dans l'infini.
Ton chant fatal porte le glas des prismes de phobie.
Pourtant, tu as de l'amour pour celui qui te sera soumis

MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH



DIMANCHE. 20 OCTOBRE 2013 ( 1h 12 mn du mati


Lakhdar D D 2014-10-10, 01:35 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-11-14, 14:19

PROMESSES D'AMOUR

Un amour n dun ge lointain, quils croyaient dj fini.
Raviv par le souffle immortel du temps voyageur.
Dans sa marche triomphale, bravant limpossible destin.
Quand sa force soulve les passions de leur dsir rageur.

Ils se sont jurs amour et fidlit, comme gage ternel.
Ils taient lun pour lautre, lamour promis quils ont espr.
Imaginant une vie sublime, comme dans un roman passionnel.
Nourris de songes errants et de bonheur rv.

Pour elle, il est une coule de miel sur ses lvres veloutes.
Pour lui, elle est le feu qui vacille dans ses yeux.
Qui ne steindra jamais par des larmes dsabuses
Leurs lvres saignent de mots damour merveilleux.

Ils ont vcu par la force de leur amour .
En bravant les limites de leur foi immortelle
Et le confirent au destin, amoureux de leur sort.
En sy perdant volontiers dans son dsert cruel.

Ils ont vu grandir leur rve, dans un immense bonheur.
Sur les rives de leur entente idyllique et leurs folles esprances.
Mme les obstacles leurs pieds, scroulent en poussire.
Que soufflera le vent en pture, leurs lointaines souffrances.

Pour leur ineffable amour qui a refus de mourir .
Pour l'avoir vu germer et fleurir dans leurs curs.
Je trempe mon pinceau dcorateur dans leurs souvenirs.
Pour peindre leur magnifique tableau sur une toile lgendaire.

Mohamed lakhdar :dammene debbih.
Lundi 11 nov 2013 3h du matin.


Lakhdar D D 2014-09-20, 00:05 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-11-21, 21:16


LE TEMPS DE MES VINGT ANS


Comme une pomme dans son mrissement.
Jadmire ma silhouette perche sur mes vingt ans.
Le regard langoureux, mire mes heureux printemps.
en croquant la belle vie pleines dents.

Dans mon panouissement clatant de grce.
Que je t'aime !! frivole jeunesse
Quand tu excites mes folles esprances.
De tes caresses libidineuses, en finesse.

Comme la mer et la lune et leurs nuits d'amour.
Ivres de baisers dans les bras de l'aurore.
De mon paradis, je vois reverdir mes jardins.
Les roses aux oreilles et les cheveux au vent.

Jai vcu de tendresse et damour infini.
J'espre voir me revenir ce que tu as dfrachi.
Ô!!Temps dvastateur de mes plus beaux bourgeons.
Qu'a tu fais de leurs magnifiques fleurons?

Javais juste vingt ans,encore jeune, fou heureux.
Q'aurais je fait Pour ne pas grandir et tre dj vieux ?
Les annes passent inaperues, cueillir leur fruit.
Puis vient la vieillesse fltrir les ges sans bruit.

Quand ma prestance se rduit sa juste faiblesse.
Comme une rose fane, dleste de sa noblesse.
Jvoque de mon pass, mes souvenirs immortels.
Que le temps ensevelisseur a promis l'oubli cruel.

Lge est venu donner un baiser mortel ma mmoire.
Je deviens ce vieillard tmoin d'un prsent sans gloire.
Jentends gmir en lents sanglots ma jeunesse incarcre.
Vide despoir, perdue jamais dans son glorieux pass.

JAVAIS ALORS VINGT ANS. Jeudi 7 novembre 2013 2h30 du matin

MOHAMED-LAKHDAR / DAMMENE DEBBIH



Lakhdar D D 2014-09-22, 03:08 11

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-11-27, 11:27

Ce que doit un pote son ange

Lorsque ma mmoire svade dans les rves.
O fuient toutes mes penses et se noient.
jaillit ton ombre du nant puis sefface et crve.
Comme un nuage errant que disperse le vent au loin.

Aucun bruit ne trouble le silence du soir.
Qui tend ses voiles sur le toit de l'univers.
Quand surgit ton souffle pourvoyeur d'espoirs.
Pour escorter mes souvenirs vers le paradis vert.

Tu es l'ami qui donne sans compter.
La muse chrie qui illumine l'esprit.
Tu as t ma raison d'tre et ma fiert.
Et jamais je n'oublierai ce que tu as fait de ma vie.


Notre idylle flatte l'oreille et sduit limagination.
Tu m'as fait revivre le pass promis l'oubli.
En me rappelant le sens de la vie et ses sensations.
J'ai vcu de ton lixir que gardera le temps qui sen va.

Ton inspiration exhale les parfums de la nostalgie.
Qui embaument les souvenirs et les mmoires.
Que je garderai aussi longtemps d'une fin dj sue.
Pour toi, j'rigerai les plus belles stles de lumire.

Tu as guid mes pas vers d'autres horizons.
Aux portes de ton immense et mystrieux srail.
Que j'ai vite choisi et aim sans raison
Pour y dormir toutes les nuits jusqu' mon rveil.

Je ne sais comment te remercier pour une dernire fois. Ô !!!!!ange de mes rves fous.
MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
MARDI 26 nov 2013 2h35mn de la nuit


Lakhdar D D 2014-10-10, 09:06 9

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-03, 16:34

LA POÉSIE !!MA FOLLE PASSION

Durant de longues nuits, je pense mes crits.
A ce que je vous dis. Vous!! lecteurs assidus.
A mes pages endormies, pour les rendre animes.
Leur donner me et musicalit par des rimes appropries.

pourtant, je ne suis ni crivainpassionn ni pote fou.
Je marie quatrains et alexandrins la douceur des gots.
Cest mon plaisir dgayer les mes meurtries.
En les voyant rconcilies et unies

Elle donne lespoir et lenvie, de croire la vie.
Les dpeint nos humeurs sans dlai ni pravis.
En chassant tous les maux qui hantent les mmoires.
Et les semer labandon aux divers commentaires.

Elle Alterne joie et tristesse, tout comme la vie
Cest elle mon ombre posie, qui me suit o je vais.
Et me tient compagnie dans mes douleurs et mes chagrins.
En titillant mes sens qu'elle caresse avec douceur et entrain

Amie fidle et intime mon me et mon cur.
Elle redonne lloquence mes crits enjleurs.
Elle est ma passion et ma source dinspiration
Un rai de vrit sur limmonde et imparfait prsent.

Vritable catalyseur, do schappent les mots probants.
Parfois doux et tendres et des fois durs et affligeants
Aucune autre rime ne sera plus belle dans ma voix
Que celle qui soulagera les tendrescurs en moi

Je ne suis pas crivain et je ne suis pas pote
Mais je le suis par ambition seulement dans ma tte.
Car jadore tous ces doux et jolis mots qui font rver.
Qui font chanter les mes et adoucir les peines de la mal vie.

Mohamed Lakhdar Dammene Debbih


Lakhdar D D 2014-10-10, 09:17 8

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-14, 19:49

La chanson des vieux amants

C'est un vieux souvenir denfant, vague pourtant
Qui les a runis un jour la croise des chemins
Un vieux rve denfant plus fort que profond
Allait changer le cours de leur incroyable destin.

Ils vivaient de souvenirs des mots de tous les jours
Enfuis dans leurs vieux rves depuis longtemps.
Un vieux souvenir denfant, vague pourtant.
Allait immortaliser en lettres dor leur amour
.
Un souvenir empoussir d'une photo froisse
Dclencha un jour leur folle envie.
De revenir sur les traces du lointain pass
En remontant leur idylle romanesque inoue.

Un vieux souvenir denfant, vague pourtant.
Les jeta au hasard dun soir de printemps.
Lun en face de lautre comme par enchantement
Émus et si heureux , la croise de leur chemins
.
Faces leur vieux souvenir denfant.
Dans un profond lan de sincres sentiments.
Unique violon de leur magnifique chanson.
Que leur fredonnent les cordes de leur rve d'antan.
.
Une merveilleuse plume aux doux sentiments.
A grav dans les mmoires et les curs.
leur unique souvenir denfant, vague pourtant.
Qui a donn de la valeur leur immense bonheur.
.
MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE DEBBIH
MSILA LE 07/12 2013 5h 53mn du matin.
Bon baiser de msila TOUS CEUX QUE JAIME.


Lakhdar D D 2014-08-30, 02:35 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-14, 19:51


Les braises de la rancune

Dans ma colre aveugle, jaillit le pass.
Empruntant le sentier saignant de mes blessures.
Jaspire la quitude, sans jamais trouver la paix.
Quand la raison steint en un douloureux soupir

Mon esprit devient alors une arme double lame.
Des penses noires envahissent mon me hideuse.
Les yeux enivrs de toutes ces visions infmes.
Je deviens vite cet outil idal dune crature affreuse.

Dans sa gueule, la haine sempare de moi et mengloutit.
Elle moffre en proie facile sa laideur immonde.
Sans pouvoir lui rsister. Rsign sa volont.
Victime de mon sale esprit rtrograde.

Lorsque mon ire se calme, cest du dgot la nause.
Dans ma tte, tout ce bouillonnement commence sapaiser.
Je panse par les mots, ce que tous ces maux mont caus.
En me disant avec regret. Je naurai jamais d tre rancunier.

MOHAMED LAKHDAR .. DAMMENE DEBBIH.
Dimanche 08 dcembre 2013 0h /20 mn..


Lakhdar D D 2014-08-30, 20:26 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-14, 19:51

Je serai une lumire sur ton chemin

Je serai toujours l pour toi, cot de toi.
Je suis dans ton cur et dans tes souvenirs.
Tu liras chaque soir mes crits, des fois et des fois.
Qui resteront longtemps gravs dans ta mmoire.

Tu comprendras tout ce qui vient de moi.
Mon amour infini, ma tendresse et ma sincrit.
Sans pouvoir les partager, ni les divulguer qui que ce soit.
Ils resteront peints sur la toile de tes rves pour lternit.

Quand tombe la nuit sur tes ruines aux souvenirs brlants .
Jailliront de leur cendre, les braises de ton vieux bois.
Que consumera l'aurore, ainsi que tes rves moribonds.
Viendra alors le soleil musarder danston univers vide sans moi.

Je suis Morphe qui temportera dans ton sommeil.
Et qui tapportera des rves de toutes sortes.
Je suis le doux et lyrique murmure de tes rveils
La brise qui se glisse chaque matin sous ta porte

Je suis lor du soir qui inondera ton crpuscule.
Le silence profond de la nuit qui bercera ta mmoire
Je suis lesprit qui te guidera dans ce monde versatile.
Ton cur damour qui battra au rythme de tes espoirs

Ce qui te restera de moi, mort ou vivant!! de bonheur et de plaisir.
Coulera toute ta vie, en ocan de rves incomparables et sans fin
Dans ta mmoire et ton regard qui les meubleront en beaux souvenirs.
Car je serai pour toi, une ternelle lumire dans ta vie et sur ton chemin
..

MOHAMED-LAKHDAR .DAMMENE DEBBIH.


Lakhdar D D 2014-09-02, 16:08 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-14, 19:53

Sur les rives de mon cur

Que de rves ont fleuri aux creux de mes souvenirs.
A la recherche de tes horizons, sans voir ton reflet.
Qui se perd dans le nant et s'y noie sans gmir.
Comme mon cur qui steint de chagrin. Étouff.

Je veux donner sans recevoir, juste pour te dire.
Je garde l'espoir, Quun jour je reviendrai pour toi.
Et faire taire ma tendre nostalgie en pleur.
Dans les bras de tes beaux printemps, ivre de joie

Comment consoler mon me de son deuil profond?
Comment fuir du silence si lourd et son prsage?
Ah !! Si je pouvais remonter au moins le temps.
Et revenir sur tes rives aux merveilleux paysages.

Jattends quau loin, se lve ta voix et me parle.
En esprant se raliser mon rve d'enfant
Jattends te voir me prendre dans tes bras.
Et me dire. Jai entendu ton oraison.

Jattends que mon piano se rveille de sa pnombre.
Pour se mettre fredonner nos vieux refrains.
QUI s'lveront des AURES ;leur spulcre au pass sombre
Jusqu'au Djurdjura, leur aurore aux couleurs de l'airain

ALGÉRIE!!Ton nom memporte loin sur les quais
O accostera un jour dans les rumeurs des vieux ports.
Mon grand rve .que la nostalgie a sculpt dans mes nuits
Pour me ramener sur les rives lointaines de mon cur.

MOHAMED LAKHDAR /DAMMENE DEBBIH


Lakhdar D D 2014-09-19, 02:11 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-14, 19:58

JE M'EN VAIS

Je vous ai tant aims, sans vous le dire assez.
Ma plume ma place saura vous le montrer.
Jai veill les plus longues nuits me surpasser.
Pour dpeindre ce que j'ai de beau divulguer.

Jai foul vos mes, vos mmoires et vos curs.
De ma plume lgendaire, serviable et dvoue.
Par des proses rimes, d'un troubadour rveur.
Comme une coule de miel sur vos lvres veloutes.

Jai tant de belles choses vous dire encore.
En beaux souvenirs pour les mmoires.
vous tes si beaux dans mes rves de tous les jours.
Quand vient le silence dnicher son refuge dans le noir.

Je viens les yeux humides, le cur plein despoir.
Vous revoir un jour et vous treindre dans mes bras.
Et me parfumer aussi longtemps de vos odeurs.
Qui me rappelleront notre chre amiti qui me manquera.

Je m'en vais le cur si lourd,en vous laissant ce beau recueil.
Ma plume lgendaire plore, qui dverse ses chants d'amour.
Que les mmoires nostalgiques enfourcheront pour le deuil.
Et mes sentiments indlbiles et ineffables pour toujours.

Je pars la gorge serre et le cur bless.
ma voix touffe, frissonne de tristesse.
Éperdu dans un lent sanglot de larmes froisses.
Qui resteront une belle symphonie dans toute son ivresse.

Je vous voquerai dans mes rves et dans mes souvenirs.
Jrigerai pour notre sincre amiti une stle en mots d'amour .
Sur les rives de mon cur o reviendront vos mes pour y mourir.
C'est mon souhait ,c'est mon rve qui me laissent dire je vous adore.

Je suis un ocan o naviguent les plus beaux voiliers.
Mon cur est votre idyllique rivage au sable dor.
Et ma voix sera le chant d'une sirne merveille.
Qui vous mnera o le soleil se lvera l'ternit.

Je vous ai tant aims et admirs pour tout ce que vous avez fait. Je men souviendrai longtemps. F/B me la
appris. Il nous a mme runis et permis de tisser des liens trs forts en amiti qui ont meubl notre si belle vie Jabuse un peu trop peut tre de toutes ces belles paroles que je dniche volontairement au plus profond de mes
penses et qui attestent de la bont enfuie parfois quelque part dans un coin de nos curs quoique prenant souvent des inclinaisons qui penchent vers lhypocrisie, la sournoiserie et surtout larrogance bante. Excusez ma franchise. Telle est ma ligne de conduite, apprenez me connaitre tel que je suis
Je suis sr que vous aurez la sagesse dapprcier mes qualits et daccepter mes dfauts car je nen ai
Pas moins que vous. Je le dis sans aucune animosit seulement pour apprendre se pardonner. Je pense vous avoir combls de posie. Nous avons fond une si belle famille,nourrie par la foi, Lamour fraternel, la tendresse l'amiti sincre et la volont de linscrire dans le temps. Je vous voquerai dans mes souvenirs et mes crits pour en faire ma source dinspiration.
MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH. Le12 dc 2013 19h 15mn


Lakhdar D D 2014-09-22, 17:48 8

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-16, 16:14

Un peu plus de prose pour voir la vie en rose

Eclairons leurs esprits.
DE nos crits, ils sont pris.
Soulageons leurs curs.
Offrons leurs ces instants de bonheur.
Ils ont longtemps vcu le sevrage.
Donnons-leur limmensit de leurs mirages.
Ils sont loin de tout tre aimer.
Personne qui dire leurs tendres mots.
Personne qui offrir des fleurs et leurs baisers.
Donnons leur ce dont ils ont besoin.
Nos plumes reconnaissantes et amoureuses.
Sinclinent devant leurs mrites, pleureuses.
Donnant des ailes notre inspiration, pourtant capricieuse.
Leur passion de nous lire.
Caresse lespoir de les servir.
De leur fidlit toute preuve.
Naissent nos plus beaux vers.
Perdus dans les mmoires de leurs blessures profondes.
Leurs regards enivrs, derrance vagabondent.
Donnons-leur encore et toujours.
Leur dose de prose de tous les jours.
Tirons-en comme vous dites les conclusions.
En prenant la sage dcision.
Car le manque de prose.
Les priverait de rver en rose.
Et pour accder leur besoin en prose.
Accueillons-les dans nos jardins de roses.
Et laissons-les senivrer profusion, de notre nectar de prose.


Lakhdar D D 2014-08-31, 17:55 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-19, 17:40

La lumire ternelle

Je suis le souffle de lternel.
Descendu du septime ciel.
En moi. La nuit du destin est ancre.
Le vingt septime jour du mois sacr.
Jai chevauch lange GABRIEL.
Port par les lumires dores de ses ailes.
Invit- surprise dun alphabet.
A qui je porte mes premiers versets.
En traversant les sept cieux.
Pour lui lire la parole de DIEU.
Par une mmorable nuit, dans sa grotte de HIRA.
Dans son profond sommeil, GABRIEL lui dira.
Lis au nom de ton DIEU.
Jusqu' la fin du verset prodigieux.
Dans mon passage vers la terre.
Je fus salu par tout lunivers.
Je suis une tincelle de sa lumire.
Venue purifier vos mes et vos curs.
Je suis le souffle spirituel de vos esprits.
Je sonne dans vos oreilles sans bruit.
Je suis la pit des curs et leur remde.
La lumire des pieux et leur guide.
Je renferme soixante HIZB et cent quatorze sourates.
Subdiviss savamment en six mille deux cent dix neuf ÂYÂT.
Je le CORAN que vous devez apprendre par cur.
Pour pouvoir accomplir vos cinq prires.
De vos curs, j'ai fait mon refuge ternel.
Contemplons ses uvres sempiternelles.
Et prosternons nous et tous les anges.
En guise de remerciements et de louanges.
Devant le seul crateur. Faiseur des miracles.
En lui restant jamais fidles pour son ORACLE.
Je suis le SAINT CORAN, je suis lhymne de lternel.
Entonn par la voix de ABDELBASSET-ABDESSAMAD limmortel.
[b]
MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
jeudi 19 dcembre 2013 15h 26mn




Lakhdar D D 2014-09-20, 00:24 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-19, 17:41

le RÊVE

Mes yeux errent tout vent.
Je revois bien souvent.
Sous mes paupires closes.
Le chteau de mes rves en prose.
qui mes souvenirs sont lis.
Enterrs dans son jardin de peupliers.
Sa source limpide la mousse embellie.
O je m'en allais boire l'eau de l'oubli
Dans ma solitude, rvant dans mes souvenirs.
Égar l'ombre de ses dlires.
Heureux de tout ce qu'on s'est dit.
Émerveill par ce qu'il m'a prdit.
Mes yeux errent tout vent.
Comme d'habitude, j'attends souvent,
Se lever mon soleil d'il y a longtemps.
Pour m'annoncer le retour du bon vieux temps.
Je vis dans l'attente et l'espoir profond.
Qu'un jour, je t'ouvrirai mes bras tout grands.
Hlas.Dsormais Tu m'es ravi vie.
mon rveil, l'espoir s'teint sans bruit.
La nuit est un pouvantable leurre.
Un monde fait de rires et de pleurs.
Je ne vois plus briller son toile.
Qui n'est pas son rendez vous habituel.
Dans mon me, l'espoir s'est amenuis.
Mais dans mon cur, comme sur sa tombe.
C'est pour l'ternit que son nom est crit.

Mohamed lakhdar. Dammene debbih .
Mercredi 18 Dcembre 2013 3 h / 7mn


Lakhdar D D 2014-11-05, 18:11 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-20, 14:44

Lappel du retour

Vers les horizons lointains ou se perdent les regards.
Svade ma mmoire la recherche des souvenirs.
mes lvres balbutient les tendres mots enfuis quelque part.
Rangs par loubli qui ensevelit le pass et ses doux murmures.
Cest lappel du retour.
Sur mon visage rid par les temps durs qui passent.
Tmoignent mes cheveux blancs qui annoncent ma vieillesse.
Je longe les Chemins du retour au gr de ma vieillesse.
En remontant le temps qui semble avoir perdu ses traces
Cest lappel du retour
Sur les rives dores de mon cur, par la foi et la tendresse.
Berces par la folie dune radieuse jeunesse.
Accostaient autrefois, lamour la joie et autant despoir.
Ne sont plus quun rivage, noy dans le silence et le dsespoir.
Cest lappel du retour.
prparons nous dj au retour incessant et sans dlai.
Vers lternel le tout puissant, seul matre de la vie.
Lexistence arrivera un jour sa fin, cest notre devise.
Cest la loi divine, cest notre retour la terre promise.


Lakhdar D D 2014-09-01, 01:32 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:33

Sur les rives de mon cur

Que de rves ont fleuri aux creux de mes souvenirs.
A la recherche de tes horizons, sans voir ton reflet.
Qui se noie dans le crpuscule sans gmir.
Comme un cur qui steint de chagrin, touff.

Je veux donner sans recevoir, juste pour te dire.
Plein d'espoir. Quun jour je reviendrai pour toi.
Et faire taire ma tendre nostalgie en pleur.
En me blottissant dans tes bras fou de joie.

Comment consoler mon me de son deuil profond?
Comment fuir le silence pesant et son prsage.
Ah !! Si je pouvais remonter au moins le temps.
Et revenir sur tes rives aux merveilleux paysages.

Jattends quau loin, se lve ta voix et me parle.
Quand dorment mes rves l bas lhorizon.
Jattends que tu viennes me prendre dans tes bras.
Et me dire dans un lan de joie. Jai entendu ton oraison.

Jattends que mon piano se rveille de sa pnombre.
Pour se mettre fredonner nos vieux refrains.
Jirai travers les cdres du Liban, chercher ton ombre.
Jirai sur lHimalaya, admirer ton coucher aux couleurs de dairain.

AIN-MLILA !! Ton amour m'emporte loin sur les quais.
O accostera un jour dans toutes ces rumeurs du vieux port.
Balanc par la mer pleureuse dans son dferlement effrn.
Mon beau rve. Pour me ramener sur tes rives fleuries.

MOHAMED LAKHDAR /DAMMENE DEBBIH.


Lakhdar D D 2014-09-20, 00:48 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:34

Sur le quai de mes souvenirs

Dans le ciel,o se perdent en amas des nuages noirs.
Errent mes souvenirs la recherche de leur dernier quai.
Enfui quelque part dans un coin de ma mmoire.
Par un mmorable jour du mois de mai.

Tous les autres souvenirs non moins beaux.
N'ont droit qu leurs passagers coloptres.
Mais celui qui dort en moi et qui vaut plus que tout.
Ne seffacera pas comme seffacrent les autres phmres.

Un souvenir dont lombre plane toujours sur ce quai.
Pour lequel le ciel a enfourch sa triste monotonie pour le deuil.
Son pitaphe rige au dessus de toutes les autres, dsormais.
Restera ternelle, o stend mon rve comme une feuille.

Ainsi, quand un tel souvenir se cache ses pieds et meurt.
Le soleil passera sur son spulcre, o il sincline.
Pour lui seul. Se levant fidle dans son clatante lumire.
Pour faire luire sa tombe et raconter sa lgende sublime.

Cest sur ce quai qu'ils prennent tous les soirs place.
Pour prendre chacun une destination diverse.
Mais le plus beau de tous est diffrent, de couleur et de race.
Qu'un train en ballerine de fonte a pris sans laisser de trace.

Emportant dans son dferlement ces belles attentes.
En les noyant dans le ciel en larmes et les nuages noirs.
Tous disparatront les uns aprs les autres dans une mort latente.
Seul le sien encore vivant, embellira le muse de ma mmoire.

Dans le gris du ciel, o crvent en flots ces nuages.
Seront enterrs tous les autres souvenirs, pars.
Seul le sien, dont je garde sa douce voix et son beau visage.
Qui me rappelleront tristement son ternel dpart.

MOHAMED-LAKHDAR.DAMMENE/ DEBBIH.
Dimanche 22 dcembre 2013 18h 59mn.


Lakhdar D D 2014-09-03, 00:26 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:35

Je vous cris

Je vous voquerai un jour dans mes souvenirs.
Quand nos vieilles plumes seront muettes.
Je vous verrai dans mes rves et mes dlires.
Lorsque mes yeux cesseront de voir vos silhouettes
.
Je garderai linfini, mes sens en veil.
Pour sentir gmir de nostalgie, nos mes fantmes.
Qui dorment lhorizon de ces dunes ranges en bataille.
O slveront en poussire, leurs ombres aphones
.
Au crpuscule de nos mirages ultimes.
Dans un dcor flamboyant qui sonnera nos glas.
Je vous parlerai de ma mort dans un ballet pantomime.
Quand la parole steint dans ses derniers clats
.
Nous reverront un jour peut tre, reverdir nos ruines.
Dans nos rves, travers le suaire de la beaut mortelle.
Quand le souffle immortel de la voix divine.
Ravivera la flamme de notre amiti fusionnelle
.
Je vous cris, triste et le cur si lourd pour vous dire.
Que vous me manquerez, Pour vous avoir tant admirs .
Jcrirai en mots d'amour ce roman dans mes souvenirs.
Que jvoquerai mme aprs ma mort. Pour lternit.

MOHAMED/ LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
Mercredi 25 dcembre 2013 16 h 20 mn.

J ai vraiment aim et admir vos nobles qualits. Comme jai accept vos dfauts que je nen ai pas moins que vous dailleurs.
Je m'en vais aujourdhui en vous laissant mes crits et toute ma posie qui jespre vous ont divertis et vous ont donn un aperu sur ma modeste vie et mes traits de caractre que vous seuls pourrez me juger. Je regrette mes plus proches amis, mme ceux que jai rcemment connus
Je vous porterai tous dans mon cur et ma mmoire tout en gardant de vous tous ces merveilleux souvenirs qui ont tiss notre toile damiti. Je ne veux perdre aucun de vous cause dun commentaire banal ou dune divergence davis ou mme quelques crits non compris et mal interprts.
Je veux vous voir tels que je vous ai connus pour la premire fois, pour ne pas vous oublier.
Il sera mon dernier pome en guise de lettre pour vous tous. Lisez le, comprenez bien son contenu et mesurez sa relle porte. Je lai voulu triste et touchant pour ne jamais loublier car vous y dcouvrirez toute ma valeur et ma modestie. Je vous aime.


Lakhdar D D 2014-09-20, 01:02 5

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:38

La lumire ternelle
Je suis le souffle de lternel.
Descendu du septime ciel.
En moi. La nuit du destin est ancre.
Le vingt septime jour du mois sacr.
Jai chevauch lange GABRIEL.
Port par les lumires dores de ses ailes.
Invit- surprise dun analphabte.
A qui je porte mes premiers versets.
En traversant les sept cieux.
Pour lui lire la parole de DIEU.
Par une nuit, dans sa grotte de HIRA.
Dans son sommeil, GABRIEL lui dira.
Lis au nom de ton DIEU.
Jusqu' la fin du verset prodigieux.
Dans mon passage vers la terre.
Je fus salu par tout lunivers.
Je suis une tincelle de sa lumire.
Venue purifier vos mes et vos curs.
Je suis un guide pour vos esprits.
UN son dans vos oreilles sans bruit.
Je suis la pit des curs et leur remde.
La lumire des pieux et leur guide.
Je suis les soixante HIZB et cent quatorze sourates.
Subdiviss en six mille deux cent dix neuf ÂYÂT.
Je suis le CORAN que vous apprenez par cur.
Pour pouvoir accomplir vos cinq prires.
De vos curs jai fait mon refuge ternel.
Contemplons ses uvres sempiternelles.
Prosternons nous. Vous, moi et tous les anges.
En guise de remerciements et de louanges.
Devant lui.L'ternel Faiseur de miracles.
En restant fidles ses oracle.
Je suis le SAINT CORAN, lhymne de lternel.
Entonn par ABDELBASSET-ABDESSAMAD limmortel.

MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE DEBBIH. Jeudi 19 dcembre 2013.
A 15 h 26 mn.


Lakhdar D D 2014-09-20, 01:06 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:38

LE PARDON

Jai vu jaillir la beaut de laurore dan les yeux.
Qui a Illumin les rives endormies des cils soyeux.
J'ai vu couler des larmes sur des joues empourpres.
Que le teint de la haine et la rancur avait rides.
.
Jai senti, staler sur les rives des curs.
Le plus beau de la divinit et sa douceur.
Tel un cri damour qui rugit de plaisir puis sachve.
Aux coins des lvres et meurt dans son profond rve.
.
Telle une magnifique romance dautomne.
Évanouie dans la brume du crpuscule aphone.
Jai vu lhorizon dormant, les espoirs fleurir.
Les mains tendues vers le ciel, prtes les cueillir.
.
Abandonnant derrire eux, crevs leurs diffrents.
Aprs tant de rancune, dans un remord atterrant.
Jai beau fouill dans le ciel de la mmoire singulire.
Sans pouvoir lucider les causes de ce grand mystre.
.
Mais le reflet blouissant dun clair divin.
A donn leurs yeux aveugls, leur clat de lairain.
Les lvres tendues vers les oreilles pour sy poser.
Murmurent les mots de la sagesse et de la bont.
.
Quelle autre caresse a travers les larmes ?
Qui tranent leur atonie, au gr de leur charme.
Par un souffle magique, long de silence.
Dans un sanglot profond de dception intense.
.
Tel se dessine le plus beau, le suave pardon rconciliateur.
Jusqu voir briller son reflet enjleur, travers le suaire.
Immonde des esprits dltres et serviles.
Dont on ne garde de son halne que son profond mal.
.
Que cest beau de pardonner et daimer nouveau.
Prouver notre sincrit avec la sagesse qui est en nous.
Et se dire tout fier et heureux par moment.
Nous nous sommes pardonns car nous nous aimons.

MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
Samedi 21 dcembre 2013 13 h 26


Lakhdar D D 2014-09-03, 01:30 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:39

Sur le quai de mes souvenirs

Dans la grisaille du ciel, o se perdent en vagues les nuages noirs.
Se bousculent mes souvenirs la recherche de leur dernier quai.
Et parmi eux, cest celui que je garde encore en mmoire.
Celui, o on sest rencontr au hasard dun jour du mois de mai.

Tous les autres souvenirs non moins beaux, ont droit.
Qu leurs passagers, qui arrivent et qui repartent.
Mais celui qui dort depuis longtemps en moi.
Ne seffacera jamais comme seffacrent les autres phmres.

Cest ce souvenir dont lombre est toujours sur ce quai.
Que la grisaille du ciel pleure en guise de deuil.
Que fut rige son pitaphe au dessus de toutes les autres, dsormais.
Restera la plus belle, o sendormiront nos rves comme des feuilles.

Ainsi, quand un tel souvenir se cache ses pieds et meurt.
Le soleil passera sur son spulcre, o il sincline.
Chaque jour pour lui seul, se levant fidle dans son tincelante lumire.
Pour faire luire sa tombe et raconter sa lgende en vers et rimes.

Cest sur ce quai que tous mes souvenirs prennent place.
Pour prendre chacun son train, vers des destinations diverses.
Mais le meilleur de tous est tibtain, de couleur et de race.
Que son train la dj pris trs tt dans son dferlement pars.

Emportant, tout ce quon sest promis pendant ces longues attentes.
Et les noyer dans la grisaille du ciel en pleur et ses nuages noirs.
Tous disparaitront les uns aprs les autres dans une mort latente.
Seul le sien, restera jamais dans ma mmoire.

Sous la grisaille du ciel, o sont perdues toutes ces vagues de nuages.
Seront enterrs tous les autres souvenirs sur ce quai de gare.
Seul le sien, dont il ne restera que le murmure de sa voix et son beau visage.
Qui me rappelleront tristement son ternel dpart.

MOHAMED-LAKHDAR.DAMMENE/ DEBBIH.
Dimanche 22 dcembre 2013 18h 59mn.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2013-12-26, 19:40

Ô !! Toi mon crateur

Ô !! Toi puissant crateur de lunivers.
Maitre absolu des cieux et de la terre.
Éditeur sans plumes, de la thora et lvangile.
Juge des esprits pervers et des mes versatiles.
Sur notre terre tu as donn la vie.
À tous ces astres qui lont embellie.
Dans chaque ciel tu as cre des anges.
Pour glorifier ton NOM par des louanges.
Tu es en nous, dans nos curs et nos esprits.
Tu es partout. Mme dans nos rves de nuits.
Ton esprit se meut au dessus de tout.
En disant que la lumire soit et la lumire fut.
D'une poigne de terre, fut cre ADAM.
De ton souffle divin tu lui as donn une me.
Ève. Lautre miracle, naquit de son paule.
Ton paradis leur fut offert sur notre sol.
Par ta parole divine tu rvlas MARIE.
La naissance miracle du christ Jsus.
Abraham lintime fut digne de ta confiance.
Bravant Satan, en toffrant en offrande son FILS.
Tu as sauv MOISE et AARON du pharaon incrdule.
Par un coup de bton dans leau bnite du NIL.
À chacun de tes aptres, tu as donn mission et pouvoir.
Puis vint le jour de vrit, o la lumire divine nous fit voir.
Nos pchs odieux et notre perfidie toute crue et laide.
<<LISLAM>>. Par la voix du sceau des prophtes MOHAMED.
Au nom de DIEU et DIEU est grand, comme seul critre.
Le messager, analphabte une pit pour lhumanit entire.
Qui a brandi comme seule arme absolue pour les mcrants.
Son unique glaive, inou de lumire. <<LE SAINT CORAN>>.
Ô !! TOI crateur. Matre de lunivers phmre.
Jimplore ton pardon et ta misricorde. Purifie mon cur.
Mon me et mes sens, de mes pchs et leurs douleurs.
Je viens daccomplir toutes mes prires du jour.
Protge-moi dans mon sommeil, sous ton aile je mendors.

MOHAMED-LAKHDAR DAMMENE /DEBBIH.
Mardi 24 dcembre 2013 12 h 47 mn.


Lakhdar D D 2014-09-20, 01:10 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:18

le vent de la nostalgie

Le silence si lourd s'abat sur la nuit endormie.
Berce par le souffle du vent dans son rcital.
Qui hurle sa colre sur les vagues en folie.
Reprise par les feuillages, dans un chant sensationnel.

Il gmit, s'en va au loin, soulve les temptes puis revient.
Et dans ses vagues, des souvenirs qu'on a presque oublis.
Des voix et des ombres de chimre qui ne servent rien.
Que le temps a promis un autre ge, jamais radis.

Nos parents, nos enfants et nos amis les plus chers.
tous partis sous les dcombres du temps cruel.
Que le vent voyageur, nous parfume de leurs odeurs.
Et les ramne sur ses ailes, dans un monde virtuel.

Le vent hurle encore dans la nuit profonde de deuil.
Adouci par une pluie fine et heureuse, de nostalgie.
Qui arrosa leurs tombes, dans leur profond sommeil.
O le soleil brillera chaque jour sur leurs mes fleuries.

levons nous messieurs!! vous les heureux immortels.
Rendons hommage tous ces tres si chers.
Que la mort a emports dans son suaire mortel.
Qui resteront un rai de lumire dans nos mmoires.

MOHAMED /LAKHDAR DAMMENE DEBBIH
LE VENDREDI 23 JANVIER 2014 3 H 03 MN DU MATIN.

la mmoire de notre cher regrett ABDELOUWAHEB ABABSA et tous ceux qui nous sont chers et qui sont dj partis avant lui ou aprs lui. Nous y passerons tous un jour c'est une vidence . sa famille!! la patience et la foi en DIEU.
DIEU nous appartenons et lui nous retournons


Lakhdar D D 2014-09-20, 01:43 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:20

mon beau soleil
Il a brill de nouveau sur mon jardin.
Éblouissant de lumire, derrire un voile de brume.
En traversant mon cur qui se rveille dans son crin.
Longtemps endormi dans sa lthargie de fortune.

J'ai senti fleurir ma mmoire de souvenirs.
Que la brise matinale a fait renatre.
, de leur vieux spulcre de martyres.
Ensevelis par le temps, qui les a fait disparatre.

J'ai l'ai vu scintiller, dans son brutal rveil.
Ses rayons de feu, tincelants d'espoir.
Qu'un lointain orage avait mis en veille.
Éteints, sous les gros nuages des tristes soirs.

J'attends de voir germer mes beaux fleurons.
Que j'ai sems un jour d'automne dans mon jardin.
Je voudrai tant voir clore leurs bourgeons.
Et les cueillir dans le creux de ma main.

Dans ma mmoire, j'ai dessin tes perles d'argent.
Qui brilleront l'infini sur les roses de tous les matins.
Pour embaumer ma muse folle de leurs reflets clatants.
Et embellir par leur puret, mes plus beaux quatrains
.

MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH. ST VICTORET FRANCE
LE 15 JANVIER 2014 3H 13 DU MATI


Lakhdar D D 2014-09-03, 20:23 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

2 5    1, 2, 3, 4, 5  

      


 
: