Un pote amateur M'lili

3 5    1, 2, 3, 4, 5  

      

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:23

Je l'ai vue
Pare de grce, clatante de lumire et de couleurs.
Majestueuse dans sa robe blanche de ballet pantomime.
Rayonnante de prestance, panouie dans sa grandeur.
Sa majest LA LUNE!!!dans toute sa beaut divine.

Elle se lve nonchalante dans l'immensit du ciel.
De son sommeil, berce par les anges son rveil.
Égare dans ses rves, prte pour sa toilette nuptiale.
Les regards, blouis par son charme sans pareil.

Je l'ai vue un soir dambuler les marches du ciel.
A travers une haie de lumire. Sa trane balaye l'horizon.
Que lui tiennent les toiles pour sa lune de miel.
Dans un dcors inou qui flambe la terre et les ocans.
t
Elle m'a tendu sa main blanche dans le noir de la nuit.
M'a pris dans ses bras et m'a chuchot dans un lan de joie.
Tout bas dans un lent soupire, ce qu'elle m'a promis et me dit.
<J'ai peur du jour et son soleil brlant. Je ne veux tre qu' toi.

J'ai couru tremblant de bonheur, me prosterner devant sa foi.
pour admirer son grand amour et sa fidlit inoue.
Et lui dire dans un murmure d'amour. Je t'attendrai toute ma vie.
C'est ma promesse!!! je te comblerai d'amour et de posie.
MOHAMED/ LAKHDAR DAMMENE DEBBIH
dimanche 19 janvier 2014 oh 45 mn.


Lakhdar D D 2014-09-03, 02:55 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:26

un hiver
Un hiver s'en est all dans la brume.
Quelque part dans un coin de ma mmoire.
Il s'en est all dans les remous des cumes.
Dormir l'horizon, dans le silence du soir
.
Sur le quai d'un vieux petit port du village.
S'en est all un soir d'hiver mon coeur.
rejoindre les bateaux sur les lointains rivages.
Qui sombraient au loin sous les faibles lueurs.
.
Un hiver s'en est all o le soleil se lve.
Etincelant d'clats, insolent de beaut.
emportant mon bonheur d'un soir et mon rve.
Qui resteront pour lhistoire, un conte de fe
.
Sur le quai du vieux port s'en est all mon amour.
Dans les nuages d'un hiver pas comme les autres.
Mourir dans le souffle de son froid pour toujours.
Et dormir l'infini, berc par le chant de son aptre
.
Un hiver s'en est all mourir dans l'orage.
Au mois de janvier et avec lui mes soixante ans
Que nous avons fts sur le vieux port du village.
Que portera une mmorable nuit dans ses lumires, loin dans le temps
.
MOHAMED / LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
Sur le petit port de SAUSSET LES PIN <FRANCE>>LE 19 JANVIER 2014 0H 17 MN


Lakhdar D D 2014-09-03, 23:11 5

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:28

MES SOIXANTE ANS

Ton ombre s'tend sur mes jardins qui reverdissent.
J'entends murmurer des mots aux feuilles qui frmissent.
Par ton souffle qui les fait gmir, doux et enjleur.
Du haut de mon vieil ge, perch sur ce jour d'hiver.

Tu me parles de tout ce que tu as de beau m'offrir.
Je te serrer dans mon cur et dans mes souvenirs.
Heureux de voir ton charme dans son ivresse.
Qui veilla en moi, mon enfance et ma jeunesse.

Tu es l!! Tu me reviens aprs tout ce temps.
Et dans tes mains, les bougies de mes soixante ans.
Que nous allons fter, comme par le pass.
En remontant tout ce que le temps a tiss.

Demain. À l'aube de ton triste dpart, sans bruit.
S'en ira errer dans ton sillage le refrain de la nuit.
Que nous avions fredonn, il y a longtemps dj.
Qui restera le plus beau rcit, que l'histoire crira.

Notre idylle restera une lgende dans les mmoires.
Que racontera ta fidlit sur sa route migratoire.
Une belle mlodie,que tu chanteras un jour sans moi
Car je ne serais peut tre plus l la prochaine fois.

Laisse moi savourer ce beau jour constell de souvenirs.
Pour m'y voir une dernire fois avant de mourir.
Et le peindre de ton pinceau sexagnaire.
Quelque part dans un coin de ma mmoire.

MOHAMED/LAKHDAR. DD .
AIX EN PROVENCE ( LE COURS MIRABEAU) le 08/ 01/ 2014 17h 37 mn (MARDI ) .
Avec une sincre pense ceux que je n'ai jamais cess d'aimer. Mon unique frre, ma femme aussi, mes enfants, mes neveux et mes soeurs, sans oublier mes amis et surtout ceux qui me sont vraiment chers et qui sont pourtant loin de moi, trs loin mme mais qui le fteront autan que moi .j'en suis persuad et mme certain.
À tous . Je vous laisse ce que j'ai voulu vous offrir il y a longtemps.
Mes crits qui vous manqueront un jour et ce pome en souvenir de mes soixante ans. JE VOUS AIME. MLDD.


Lakhdar D D 2014-11-05, 18:19 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:30

DANS LES TOURMENTS DE LA NUIT

La nuit si triste, tombe lourdement sur nos illusions.
Qui se rveillent, brutales, de leur profond sommeil.
Dans un flot de soupires, discrtes dans leur intrusion.
Comme pour la maudire pour son habit de deuil.

Elle est si longue et pnible dans toute sa laideur.
Svre dans sa faon de mouvoir les ides sa guise.
Tranant les mmoires sa merci , dans toute leur ferveur.
Comme une bte tenue en laisse, sous son emprise.

Tout senchane en file et dfile dans nos mmoires.
Des chteaux s'lvent plus haut que leurs ombres.
Puis s'croulent en silence, dans l'immensit du noir.
Et cdent le tour d'autres dans le dsordre.

tout se mle et s'emmle dans un fouillis accablant.
Des joies, jusqu'aux dceptions les plus amres.
Des<Si et des pourquoi? >inutiles par moments.
Dans le silence et son tumultueux rquisitoire.

Quand le jour se lve immense dans sa lumire.
Les dbris du cauchemar seffacent par l'espoir.
Qui les noie dans un semblant d'oubli phmre.
En attendant douloureusement l'arrive du prochain soir.

mOHAMED LAKHDAR
DAMMENE DEBBIH.
Marignane(FRANCE) dimanche /05 /janvier 2014.


Lakhdar D D 2014-09-20, 03:15 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-01-25, 23:33

je REVIENDRAI.

Comme des nuages en flots, errants
Fuient nos regards l'horizon de leurs souvenirs.
O s'lvent immenses des murmures dchirants.
Qui brisent le silence de notre mutisme sans gmir.

Dans leur nostalgie, se bousculent nos doux sentiments.
Et s'vanouissent dans le dcor de leurs si beaux paysages.
Qui se profilent en vagues reflets, au gr du temps.
Et nous rappellent heureux , nos tristes visages.

On a vcu d'amour sucr et de tendresse infinie.
Nos espoirs baignent sur les rives de nos illusions.
O paraissent les lumires de nos rves enfuis.
Quelque part sous un angle de nos visions.

Je reviendrai vous voir, mme dans mes rves.
Je vous emmnerai sur mon beau voilier.
Vers les rivages lointains, o notre soleil se lve.
Brlant d'amour et de plaisir, sur nos vieux sentiers.

Je vous voquerai mme aprs ma mort.
Je chercherai vos ombres clatantes de grce.
En dressant un pont de nostalgie sur notre poque d'or
Car, c'est dans mon cur que se trouvent vos places.

MOHAMED LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
Vendredi 3 janvier 2014.

Pour toi mon ami SALEH de FRANCE o je me trouve ainsi qu' tous mes amis sur FACEBOOK.


Lakhdar D D 2014-09-20, 03:45 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-02, 22:16

L'aveugle

Seul, errant, il va au hasard des rues.
Sa canne en main, vers le sombre nant.
Ses jours sont semblables ses nuits.
Il trane ce lourd fardeau d'un vide bant.

J'aurai d deviner sa profonde tristesse.
On ne sait plus ce qu'il veut ni ce qu'il fait.
Il tend seulement sa main, pleine de tendresse.
Sans doute pour exprimer de la vie.

Son ciel s'est assombri le jour mme de sa venue.
C'est comme a qu'il va vivre dsormais.
Isol du monde rel qu'il n'a jamais vu.
gar dans ses vieux rves sans fin qui le fuyaient.

Pourtant il ne veut rien, sauf d'tre accept et respect.
Il se rsigne son sort, croit dur au destin et se sent heureux.
Comme il n'a jamais craint la vie ni mme en avoir dout.
Sa foi est immense et inbranlable en DIEU.

On sent fleurir d'espoir ses mots quand il parle.
En souhaitant entrevoir juste une lueur d'tincelle.
Non pas celle de voir la lune et ses perles d'toiles.
Mais voir fleurir de prires sa demeure ternelle.

MOHAMED/ LAKHDAR ......DAMMENE DEBBIH.
vendredi 31 janvier 2014 3 h 05 mn du matin


Lakhdar D D 2014-09-20, 04:08 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-02, 22:21

LES MURMURES DES VAGUES

Elles attendent qu'au loin, se lve le souffle marin.
Pour les ramener vers les rivages, un soir de lune.
S'tendre Sur leurs lits, brlantes de chagrin
Inoues de charme dans leur trane blanche d'cumes.

Elles s'lvent gantes, cambres, gmissantes de plaisir.
Se lovant sur leur patinoire, propulses au grs du vent
Et se jettent puises dans leurs bras pour y dormir.
Dans un frmissement d'amour et de plaisir ardents.

Elles caressent le sable et s'allongent sur son corps nu.
En lui disant. Sche nos larmes dans tes grains.
Et restons l'infini dans le rve de tes belles nuits.
Pour te raconter notre histoire depuis la nuit des temps.

Quand le soleil se lve immense, sur leur charme.
Elles s'tendent sous sa chaleur qui perce leur secret.
Comme une lumire qui traverse le Cristal sans qu'il l'abme.
Blotties dans sa tideur, pleine de caresse et d'amour sucr.

Elles ont peur du ressac brutal qui les craserait sur les rcifs.
Un jour de tempte, o s'teindra jamais leur voix.
Dans les remous dvastateurs de l'ocan plaintif.
Car elles ne veulent plus quitter ces beaux paysages.
Qui ont vu natre leur grand amour avec les rivages.

MOHAMED / LAKHDAR ...DAMMENE DEBBIH.
mercredi 29 janvier 2014 19 h 05 mn .


Lakhdar D D 2014-09-20, 04:58 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-02, 22:23

LE RÉVEIL DE L'AURORE
Ta vote cleste dont se voile les mmoires.
Quand!!Laissant mourir nos souvenirs dans ta beaut.
Sublime tincelle divine qui jaillit du nant noir.
Tu fascines les regards qui s'teignent dans ta clart.

J'admire ton iridescence qui miroite l'infini azur.
Quand les nuages et la brume meurent dans ta magie.
J'coute tes paroles ensorceleuses que la brise murmure.
Quand tous les bruits de la nature deviennent ta symphonie.

Tous les parfums de la terre exhalent ton odeur subtile.
Quand tes caresses percent ses entrailles en dormance.
Les bourgeons s'ouvrent demi clos rabattant leurs cils.
Émerveills par ton charme et ton lgance.

Tes larmes de lumire coulent dans les rivires et les mers.
Qui refltent les ombres qui dorment dans leurs lits.
Comme des ribambelles, pour fter un anniversaire.
Sous ton ombrelle flamboyante d'un vermeil inou.

Ô!!! toi l'amante vnre du soleil au charme fascinant.
Quand tu l'accompagnes depuis l'horizon lointain.
Vers son ciel azur dans un solennel serment.
De lui rester fidle jusqu' ce que les sicles auront fini leur chemin.

MOHAMED / LAKHDAR ....DAMMENE DEBBIH.
dimanche 02 /fvrier 2014 1h 10 mn du matin


Lakhdar D D 2014-09-20, 13:46 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-07, 00:35

Si on pouvait arrter le temps

Quand gmissent nos plumes enlaces de gloire.
Laissant au fond des encriers une larme de tristesse.
Nos crits s'en vont meubler les pages de l'histoire.
Pour raconter notre ge moribond notre jeunesse.

On ne saura jamais arrter le temps.
Nous devons alors accepter notre sort.
Quand nos corps se font vieillissants.
En supportant le poids des ans et leurs efforts.

Quand les larmes schent et la mmoire se vide.
Nos esprits hagards, caressent leur crpuscule si proche.
L'espoir se laisse exhumer, ils retrouvent leur ge candide.
Retentissent alors nos ultimes sons de cloches.

AH!!! si on pouvait remonter le temps.
Se blottir dans la chaleur de nos heureux printemps.
Effacer nos rides et retrouver notre rayonnement d'antan.
Et sentir le vent du pass caresser nos souvenirs lointains.

De leurs chaudes larmes, nos yeux errent tout vent.
pleurent le temps qui passe, qui est dj loin.
Nos jours touchent leur fin. C'est le retour vident.
L'age se consume au gr de son souffle et s'teint.

Nous avons tant de fois enlac des songes drisoires.
En disant la nuit qui passe dans son voile.
Quand ton charme invincible emporte le dsir d'un soir
Vient la vieillesse, immortaliser nos silhouettes sur sa toile.

MOHAMED / LAKHDAR DAMMENE DEBBIH
jeudi 06 fvrier 2014. 19 h 35


Lakhdar D D 2014-09-20, 13:59 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 16:53

AU ROYAUME DES Oublis
Le soleil s'teint sur leurs tombes presque effaces.
Que caressent les tristes et faibles lueurs du soir.
En miroitant leurs noms sur les pitaphes empoussirs.
Qui nous rappellent sans cesse, que ce n'est qu'un au revoir.

L'ombre de leurs tombes pouse la lumire de la nuit.
A la recherche de leurs reflets noys dans lindiffrence
Balays par le souffle de l'impitoyable oubli.
Ensevelis sous le suaire de la solitude et du silence.

Avec des larmes de regret, on voque leurs souvenirs.
Comme un livre qu'on lit sans jamais le refermer.
Mme dpouill de ses pages et de sa dorure.
Il restera pour l'ternit, leur recueil admir.

Leurs corps resteront dsormais pture aux vers.
Seuls leurs noms seront gravs dans nos mmoires.
Vivants jamais dans nos souvenirs et dans nos curs.
Comme des feuillages plors au milieu d'un cimetire.

Laissons les dormir en paix dans leur ternel repos.
Est ce trop demander que de vouloir protger leurs petits lopins?
Maudit soit celui qui les pitine et drange leurs os.
Je vous en supplie!!!plantons leur plutt une espce de pin.

MOHAMED / LAKHDAR ...DAMMENE DEBBIH
lundi 17 fvrier 2014 1 h 20 mn du matin.
en mmoire nos vaillants soldats et leurs familles pris dans le crash du mardi 11 fvrier 2014 sur les hauteurs du fortas. DIEU nous appartenons et lui nous retournons.


Lakhdar D D 2014-09-11, 16:25 3

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 17:00

Mon ombre, ma fidle amie

Je la promne avec moi, sans dire mot.
Sans pourtant pouvoir la tenir, ni la prendre .
Elle me vient Devant, sur les cots et dans le dos.
Fidle, obissante et dvoue sans jamais se plaindre.

Elle me suit partout o je vais, Sans raison.
Sauf dans le noir, elle reste dehors et c'est ce qu'elle prfre
Elle dteste la pluie et le froid et ne sort plus toute la saison.
Car elle devient invitablement invisible pendant l'hiver.

Elle me comprend parfaitement et me console souvent.
Elle me parle sans voix, en mariant les gestes et les pas.
A la douceur de mon humeur et de mon comportement.
Et partagema tristesse quand le moral est au plus bas.

Viens ma douce!! Allons nous balader, rien que toi et moi.
C'est toi que j'aime et que je veux avec mon lan de cur.
Plus jamais on ne se quittera.Tu es mon hymne et ma foi
Tu es mes rires et mes pleurs,ma tristesse et mon bonheur.

Viens , asseyons nous l et restons un instant.
Tu es fatigue !!non ?? si tu veux remettons a demain.
Nous sommes promis l'un pour l'autre depuis longtemps.
Et nous marcherons ensemble le mme chemin.
.
Sans toi je n'aurai jamais connu cette amiti valeureuse.
Ô!! toi qui donne de lloquence mes gestes et mes dires.
Je m'en remets aveuglment ta grce divine et enjleuse.
Habite mon cur, raccompagne moi ma dernire demeure.
Et reste avec moi car je suis la modestie et tu es la valeur.

Tu resteras pour l'ternit mon ombre et ma fidle amie.
MOHAMED / LAKHDAR ...DAMMENE DEBBIH.
jeudi 20 fvrier 2014 minuit 27 mn


Lakhdar D D 2014-09-20, 14:25 8

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 17:01

L'IRONIE DU SORT

Dis papa!! c'est quoi le respect des valeurs?
Oh!! Tu sais mon fils!! c'est difficile dire
Et puis, tu n'es pas d'ge faire la diffrence.
Pourquoi tu y accordes toute cette'importance?
Contente toi seulement d'observer et d'analyser .
mais papa!! comment peut on en tre si obsd.
Ils sont inaccessibles mes yeux ces messieurs l.
C'est quoi leurs mtiers?mritent ils au moins tout a?
Non fiston!!ils ont juste ce que nous avons toi et moi.
Leurs apparences sont trompeuses. ils n'ont que neuf mois.
Tu veux dire que leur gigantisme n'est absolument rien?
Tout fait petit, d'ailleurs on les appelle les philistins.
Ç veut dire quoi? veux tu m'en dire plus papa.
C'est des bourgeois l'esprit troit. L'argent est leur dada.
Et tous ces gens qui leur accordent respect et passion?
Savent 'ils qu'ils ne valent rien ou ont 'ils une raison?
Pourquoi n'es tu pas si important pour ce que tu as toi?
Ç me hante franchement l'esprit parfois.
Et bien vois tu? c'est l que rside toute la diffrence .
C'est ce que j'ai voulu te faire comprendre d'avance.
C'est absurde!! ils n'ont ni intelligence ni conscience.
Si ce n'est leur argent sale qui cache leur ignorance.
Tu commences dj y voir clair mon grand.
C'est leur monde. C'est comme a qu'on te prend.
Mais papa!!et vous les intellectuels avec vos prouesses.
Toi et tes semblables!! qu'avez vous fait de vos richesses?
Vos diplmes servent finalement d' accessoire.
A tous ces ventrus parachuts dans ce monde d'ignares.
C'est exactement ce dont je voulais te parler mon enfant.
L'chelle des valeurs a perdu ses respects et son pesant.
C'est le monde d'aujourd'hui. Le matre prend son ne sur le dos.
Et n'en dplaise ceux qui payent fort le prix de leurs vains mots.
Ils sont dsormais les matres de ce bas monde fait d'injustice.
Dont'ils se dlectent de ses richesses avec leurs ternels calices.
.
MOHAMED / LAKHDAR ...DAMMENE DEBBIH.
vendredi 21 fvrier 2O14 4H 52 MN du matin


Lakhdar D D 2014-09-20, 15:48 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 17:03

Le virtuel

Qu'il est merveilleux, doux, enivrant et passionnant.
De croire un amour, une amiti ou un simple sentiment.
Qui envotent les mes et consolent les curs.
Par un sourire, un geste et fondre dans leurs douceurs.
En esprant les connaitre un jour et les voir.
Se plaisant de rester l'infini noy dans leurs regards.
Et s'y voir merveill, port vers le haut du panthon.
Qu'on devient soudain ce formidable rve d'enfant.
Qui s'abandonne sans contrainte, ni pudeur.
Dans la chaleur de leur baratin dltre
Jusqu' s'vanouir dans le souffle de leurs voix berceuses
Sous les caresses sensuelles de paroles merveilleuses.
Qui portent nos espoirs les plus fous au seuil du paradis.
En nous faisant l'instant d'un bonheur, oublier la tristesse de la vie.
Gardons nos sens en veil, ignorons la beaut des mirages.
et les cris ensorceleurs des sirnes au loin des rivages.
Vivons en toute objectivit dans la transparence du rel.
et laissons voyager les rveurs dans leur merveilleux monde virtuel.

MOHAMED / LAKHDAR __DAMMENE DEBBIH
dimanche 23 fvrier 2014 minuit 15 mn.
ce pome est pour mon ami LABIDIVIC qui aime tant que je lui dcrive ce petit merveilleux monde virtuel de rves sensationnels


Lakhdar D D 2014-09-11, 16:45 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 17:05

Le bonheur
Il nat dune paisible vie, dune rencontre ou dun amour.
Comme un clair subit qui illumine le ciel puis steint.
Dans la grisaille des nuages errants, sans coup frir.
Et se perd l'horizon dans ses moindres recoins.

Magnificence en ses effluves et leur exaltation.
Il ny a rien de pareil got en sa douceur vnre.
Qui exhale son haleine parfume de sensations.
Sur les rives des poumons, o bat le cur merveill.

Ô!! sentiment anesthsiant, tu dfies toute sensation.
En toi rside les murmures les plus touchants.
De ton feu divin, doux, jaillit lespoir et linspiration.
Que consacre ma lyre tes effets transcendants

Que sert mon me de vivre sans ton lixir
Quand ma vie est vaine, vide desprances.
Dont on craint son sombre et incertain avenir
Lorsque germe en nous, la peur de la souffrance

En vain je garderai ton effet magique sur moi.
En vain je remplirai mon cur de ton ivresse.
Quand ton souffle meurt sans douleur en moi
Et soulve en amas, les murmures de la tristesse

Avec toi sen vont la saveur et la douceur.
Que suit dans un lourd silence de deuil.
Le got de la vie, son aimable sur.
Qui te aux mes leur indispensable sommeil.

Autant je sens la tristesse de ton absence.
Que ton retour relve parfois du miracle.
Autant le vide que tu laisses moffense.
Seul lamour peut tre, peut en faire la diffrence.
Mais ne saurait jamais me faire oublier tes oracles.

MOHAMED / LAKHDAR ..DAMMENE DEBBIH
Mardi 25 fvrier 2014 1 h 35 mn du matin. LE VRAI BONHEUR !!C'EST LA PAIX DE L'ESPRIT , L'AMOUR DE LA VIE ET LA BONTÉ DU CUR


Lakhdar D D 2014-09-11, 16:50 8

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-02-27, 17:06

Dans le ciel de ma mmoire

Dans l'obscurit du ciel immense de ma mmoire.
se rassemblent chaque soir toutes ces tranges formes.
De morts et de vivants que je vois dans un mme miroir.
Tous prsents l'appel, aucun absent quand je les nome.

Il souvre moi, de toutes les ombres clairsems.
Tout se dresse mes yeux ,dans le moindre dtail.
Le pass et leurs souvenirs , dans son voile parfum.
que garde jalousement mon cur, dans son srail.

Je viens souvent musarder dans leur vieux muse.
A travers son voile hideux de l'oubli qui nous a spars.
Pour saluer l'instant d'un recueil leurs mes fleuries
Par quel autre bel hommage dois je les glorifier?

Ô souvenirs brlants !! je renonce croire ce que je vois
Jusquo votre miroir ira ? en projetant leurs ruines.
Pendant toutes les nuits, jusqu laube qui vole leurs voix.
leurs rires et leurs pleurs que jentends en chane

je me demande parfois quel est ce miroir aux pavs de laurore ?
O sontils ? que deviennent tous ces visages et tous ces noms ?
Quelles taient toutes ces clameurs vanouies au lever du jour ?
Cest dans le ciel de ma mmoire quils sont enterrs depuis longtemps.

Dans le ciel de ma mmoire, se rveille la symphonie des temps forts.
Qui sobstine me jouer ses airs dont je garderai linfini ses refrains.
Lhistoire passante immortalisera leurs noms en lettres dor.
Et les fltes plores en deuil me disent quun jour leur sort sera le mien.

MOHAMED / LAKHDAR .DAMMENE DEBBIH .
Mercredi 26 fvrier 2014 15 h 40 mn .


Lakhdar D D 2014-08-15, 01:58 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-11, 03:37

La fin d'un rve
J'ai voyag les plus belles nuits.
Sur son nuage,berc par sa muse.
Dans les remous de ses murmures.
De son charme,les lumires et les couleurs fusent.

Je me suis si longtemps rfugi dans sa chaleur.
douce comme de la soie,blotti dans son ardeur.
En promenant mon cur friand de bonheur.
Je laisse errer ma mmoire, au gr de son vent enjleur.

Ô!! voile d'cumes blanches, quand ton parfum suave.
exhale l'odeur de tes jardins de roses et de fleurs.
Tout s'illumine dans le noir o sefface le doute et crve.
Laissant ivre, mon me de bonheur.

Ô!!! mirage prcheur de faux.
Dans ton ciel brod de perles de lumire.
J'ai accroch aux bouts de tes joyaux
Mes espoirs et mes prires.

J'ai cru pouvoir sublimer mon sommeil.
Et dormir l'infini dans les bras de ta douceur.
Quand soudain, tremp de sueur, mes sens en veil.
Les yeux encore ferms, je fus bloui par le rveil de l'aurore.

Dans mon sommeil de voyageur troubadour.
J'ai vu s'offrir mes yeux un visage d'ange qui dort.
Puis disparatre dans la clart naissante du jour.
comme un destin rgl l'heure d'un lendemain sans retour.

CE NÉTAIT ALORS QU'UN RÊVE ET SI L'AMOUR EST UN RÊVE, CREUSEZ MA TOMBE FLEURIE JE VOUS EN PRIE ET LAISSER MOI DORMIR DANS SES BRAS L'INFINI.
MOHAMED/LAKHDAR....DAMMENE DEBBIH.
dimanche 09 MARS 2014 6h 35mn du matin.

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-11, 03:39

Mon port d'attache

Je quitte ton port mmorable que j'ai tant aim.
En contemplant mu, le crpuscule dans sa parure d'or vermeil.
Qui vient mourir, ivre d'amour, sur les plages jaunies de ses baisers.
Dans un sublime et ultime spectacle, par de toutes ses merveilles
.
Du fond de mon pass. J'voque. Ô!! combien sont beaux mes naufrages.
Dans les remous mlodieux et les caresses de tes vagues.
Toi qui garde encore l'cho des murmures des lointains rivages.
O s'teint, puis meurt ta voix dans le noir de leurs nuits opaques
.
Je garderai en souvenir tes odeurs suaves et les clameurs de tes nuits.
L'ivresse des soirs si calmes et doux, quand je dormais sur tes quais.
En contemplant la lune qui miroitait les ombres des voiliers
Qui jasaient, ivres de plaisir sur ton miroir d'eau glace
.
Demain l'aube; lorsque j'aurai franchi sur mon esquif.
Berc par ton souffle marin doux et nostalgique.
Ton vieux port peint dans mes souvenirs, au dcor jouissif.
Qui restera ce beau rve cristallis dans une larme lyrique
.
J'affronterai sans doute d'autres naufrages difficiles djouer.
Mon esquif est frle mais encore solide et pourtant la fin de l'ge.
Mais sur quels rivages et sur quels rcifs n'ai je pas encore chou?
Comment arrter le destin et le supplier de me ramener sur tes rivages
.
Desormais, je ne reverrai plus ton long minaret.
Du haut des cimes de tes vieux faubourgs.
Adieu bel amour!!! toi ce dernier pome de ma voix rim.
Que je chante en souvenir de ton glorieux port que je quitte sans retour.

MOHAMED/ LAKHDAR DAMMENE DEBBIH.
vendredi 14 MARS 2014 03 h O7mn du matin


Lakhdar D D 2014-09-11, 17:07 7

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-14, 23:05

Le carrousel de la vie

C'est une piste o s'entrecroisent des jours heureux.
D'autres plus mornes et d'autres trs tristes.
Qui sont si lourds, vides et silencieux.
Comme nos sentiments, du doux , au pessimiste
.
C'est nous quchut le devoir d'en rcolter les dbris.
Les recoller et les repeindre de notre raison.
C'est a notre mange, il doit tourner comme tourne la vie.
S'avoir s'y habituer et pouvoir supporter ses sensations
.
Il est toujours agrable de goter l'extase.
Senivrer de belles promesses et voir fleurir notre avenir.
Savourer le temps qui passe et parfumer nos espoirs de roses.
Pour qu'il ne cesse jamais de nous divertir
.
Le carrousel est toujours l, mme lorsqu'il vieillit.
Il perd de sa vitesse comme un vent qui se calme.
Mais qui reste au fond de nous bien plus qu'un mange bni.
Que le temps se fait plaisir tourner au gr de son vacarme
.
Aimer, croire et esprer des lendemains incertains.
Faire confiance au destin et dormir en toute quitude dans ses traves.
Perdre parfois aussi, har la vie et nourrir sa rage sans fin.
Pour de simples et insignifiants gestes ou faits, de sens dpourvus
.
Tourne, tourne mange de la vie.
Remets nous au temps de tes belles annes.
Nous ne voulons pas tre prisonniers de la mal vie.
Le carrousel est toujours l, il restera l'infini ce mal aim.

MOHAMED / LAKHDAR .....DAMMENE DEBBIH.
mardi 11 mars 2014 1h 19 mn du matin.


Lakhdar D D 2014-09-11, 17:17 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-21, 16:46

Pour l'amour de LAlgrie

Ô patrie !!! terre de preux, muse chrie.
Tu n'as plus patrie que ce vain mot.
Je te vois profondment clate et meurtrie.
Pour tous ceux qui sont morts pour toi debout
.
L'cho de leurs voix sublime ta grandeur.
Qui la renvoie sur leurs mmoires vivantes sur chaque pierre.
Raconte encore mu, leur serment fredonn en chur.
Qu'un jour leurs sacrifices rendront justice leurs prires
.
Combien pour eux l'avenir tait beau sous ton toit.
Quand leur passion sans limite se mlait la tienne.
Combien leurs mes dbordaient de foi.
Quand ils respiraient dans la poussire ton haleine
.
Qu'ont'ils fait aujourd'hui de tes vertus, ceux qui t'ont hrite.
Que n'ont'ils pas pour te brader ajout encore plus.
Jusqu' pitiner ta dignit et ton arrogante fiert.
Quels autres signes prcurseurs d'un prochain lapsus?

Ô mre bien aime!!! je ne vois plus ma vie sans toi.
J'ai gag ma foi, mon cur et mon me.
Jamais ils n'arriveront me sparer de toi.
Je te servirai, te protgerai et te chrirai comme ma femme
.
Ô mre!!! qui m'a enfant. je m'offre toi .
Comme tu m'as offert ton dlice pour m'allaiter.
Jinterprte pour toi la douceur de mon amour et de ma foi.
Prends mes vers pour hymne et entonne le pour l'ternit.

DAMMENE/ DEBBIH .....MOHAMED LAKHDAR
vendredi 14 mars 2014 22h 15 mn


Lakhdar D D 2014-09-11, 17:36 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-31, 16:34

La voix du vent
Mon cur frissonne au vent de chaque matin.
Le regard pench sur l'horizon o se lvent leurs murmures.
Je sens exhaler sur mon triste visage, le parfum du jasmin.
Comme un friselis de nostalgie; doux et sonore
.
J'entends souvent ces voix tranges qui viennent de loin.
Qui ne sont parfois, pas tout fait les mmes.
Ni tout fait d'autres, qu'il me fait parvenir de tous les coins.
Et qui sont pourtant, rimes d'espoir et de bonheur suprme
.
<D'amour ou d'amiti>, c'est toi que nous aimons toute notre vie.
Quel si beau refrain qui flatte l'oreille et sduit l'imagination.
Que fredonnent les cordes de son violon tous runis.
Qui me rappellent ceux pour qui j'avais tant de respect et d'admiration
.
Que sont ils aujourd'hui tous devenus?
Eux qui me manquent tant et que j'ai profondment aims.
Je frissonne aux caresses de leurs mains qui m'ont tenu.
Je les pleure toujours, qu'ils soient morts ou en vie
.
Ma mmoire frissonne aux brises de chaque matin.
Égare, la recherche de nos vieux souvenirs perdus.
Rien ne me plait hlas; que l'instant d'adoucir mes chagrins.
Qui garderont l'infini, l'cho de leurs voix si chres qui se sont tues.
MOHAMED LAKHDAR ....DAMMENE DEBBI


mardi 25 mars 2014 minuit 45 mn.
je le ddie tous ceux qui me manquent et ceux qui je manque. aussi


Lakhdar D D 2014-03-31, 16:48 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-31, 16:35

Mon ternelle inspiration
Tu es l, tu es l bas, o un autre t'attend.
Tu es une infidle qui arrive parfois contretemps.
En te faisant trop belle, ds lors que je voudrai te chanter.
En me perdant dans ta prestance, jusqu' ne plus savoir penser
.
Tu es parfois ange et parfois, un dangereux dmon.
Mme s'il te soit fait honneur ou non.
Tu menivres de ton enthousiasme crateur sensation.
En me faisant vivre le rel et l'phmre. Tu es mon inspiration
.
Viens je t'attends, muse des mmoires gares.
Je ne suis rien sans toi; mes penses sont confuses et clairsemes.
Rien qu' un clair de ta lumire dans mes visions.
Pour que jaillisse de mon cur, la plnitude de mes expressions
.
Reviens moi; je ne suis plus ce que j'tais sans toi.
Rempli mes lvres de beaux vers comme autrefois.
Ravive les braises de mon esprit et de mon gnie.
Ô muse!!! Ô beaut de mon me, rends moi la vie
.
Fais de mon cur l'crin ternel de ta douceur.
Rempli mes yeux de ton sourire aux couleurs de l'aurore.
Fais de mon horizon, ton plus beau coucher du soleil.
Et du reste de ma vie, le plus beau crpuscule de ton profond sommeil.
MOHAMED/ LAKHDAR ... DAMMENE DEBBIH
.
jeudi 26 mars 2014 3h 30mn du mati
.


Lakhdar D D 2014-03-31, 16:44 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-31, 16:37

La course au trne
Une ide fantastique, ne d'une admiration pour sa grandeur.
Un idal fascinant que leur inspire sa plus haute marche.
Attirs dans un univers, qui n'est pourtant pas le leur.
Esprant atterrir un beau jour, sur son sige de patriarche
.
L'esprit biscornu, perdus dans leurs espoirs immenses.
Inconscients de ce que pouvait voir leur ego dmesur.
Voici qu'un rve tout veill, d'audace et d'ignorance.
Leur ouvre le droit chemin vers les cimes dsires
.
Commence alors une course effrne, du jour au lendemain.
Une opportunit allchante, faites de belles promesses.
Avec au bout, un prestigieux trophe, presque porte de main..
Inespr mme et qui sied leur dangereuse hardiesse
.
Comme dans un rve, ils lvent leurs paupires engourdies.
Sur une lumire ferique, qui flambe leur horizon terni.
Ô!! destin maudit, aux attributions injustes et pourries.
Qu'as tu fait de ces esprits borns, que ta grce a bnis
.
Ô!! mort de lil qui ne discerne plus, toi qui dort.
Comment peux tu ignorer que ce valeureux trne?
Est un immense miroir pour les lumires de l'aurore.
Qui s'y voient comme un soleil sur l'aubpine aux fleurs jaunes.
MOHAMED/ LAKHDAR.....DAMMENE DEBBIH.
samedi 29 mars 2014 1h 7mn du matin.
Que DIEU nous sauvegarde de tous les malheurs.


Lakhdar D D 2014-09-19, 03:05 2

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-03-31, 16:39

L'ombre de mon peuplier

Dans le silence des nuits, ton absence me donne le frisson.
Quand tout meurt et se noie dans les faibles lueurs des lampions.
Seul, je marche parmi les ombres obscures qui errent au gr du vent.
Dans ce triste royaume de ruines et de dsillusions.

Ô temps assassin!! qui dfie le destin. Toi qui dtruit et construit.
je pleure celui qui n'est plus, comme s'il n'a jamais exist.
Celui que j'ai tant aim, est'il mort ou s'est 'il simplement enfui?
Les promesses ne vivent pas longtemps, l'orgueil humain en a fait les frais
.
Ô mon peuplier!! au tronc robuste, vers le ciel lanc.
Laissant tes feuillages emports vers ces sombres et lointains horizons.
Mon regard effleure ton ombre que la brume a enveloppe.
J'coute au loin, tes branches plores, raconter les belles saisons
.
Dans la solitude de la nuit, je me promne toujours sans toi.
Abandonn mes souvenirs , qui caressent les murs de ta prison.
Pour donner un peu de chaleur tes paules frles dans ce froid.
Et rchauffer tes longues nuits solitaires de stances et d'oraisons
.
Je me lve tt chaque matin avant le rveil du jour.
Pour prier et me laisser rver de bonheur et d'espoir.
En attendant que tu me reviennes pour toujours.
Te blottir dans mes bras et vivre ensemble dans le bonheur
.
Nous partirons seuls, rien que nous deux
Nous accrocher notre vieille et si belle toile qui luit.
A la recherche de nos beaux jours et vivre heureux.
Rattraper le temps perdu et reconstruire tout ce qu'il a dtruit.

MOHAMED / LAKHDAR ..... DAMMENE DEBBIH
lundi 31 mars 2014 2h 5mn du matin
ce pome est toi et uniquement pour toi mon enfant que j'aime tant.


Lakhdar D D 2014-09-11, 17:50 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-04-04, 12:13

.Lart daimer
Dun cher amour qui passe comme un rve.
On garde toujours un souvenir dune douce saveur.
Pour le contempler comme un soleil qui se lve.
Et dormir dans sa tideur ivre de bonheur.
.
Une aurore de jeunesse se lve sur nos curs en disgrce
Mme le temps na pas enterr leurs souvenirs immortels.
Jembrasse avec nostalgie les plaisirs quelle me laisse.
De toutes ses couleurs ,jentoure ma vieillesse, de ses belles
.
On accepte parfois,sans rechigner cacher nos chagrins.
Rien que pour rendre en dlices nos curs leur bonheur.
Et voir sembellir leur prsent , du pass lointain.
Penser leur redonner vie et vouloir leur rendre leur ardeur.
.
Comme un rosier qui bourgeonne et fleurit aux tiges.
Mme Quand son vieux tronc fragile , tremble au vent
Ils voient revenir sous leurs vieux ans, leurs beaux vestiges
Qui titillent les mmoires et leur donnent des doux frissons.
.
Ô!!amour posthume dont le souffle ravive les esprits.
Par ton chagrin, meurent les plus fidles dans ta foi.
Quand ton souffle abonde et devient la sve de la vie.
Je suis soixante ans, ce vieux dvou que tu vois
.
Je nai de jeune avec mes cheveux tout blancs.
Que mon esprit et mon amour sincre offrir.
Mon sourire reste toujours enjleur, et envotant.
Sur mes lvres veloutes, clatantes de plaisir.
.
Ô cur fidle et modeste que tu es !!! dor de grce.
En toi, dort la vieillesse du corps et la jeunesse de lme.
Quimportent les souffrances que tu gardes du temps qui passe.
Cest lart daimer, cest laube tincelante de la fidlit suprme.
MOHAMED / LAKHDAR ..DAMMENE DEBBIH
Jeudi 03 avril 2014 22h 10mn.


Lakhdar D D 2014-08-17, 02:18 1

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

: Un pote amateur M'lili

   Lakhdar D D 2014-04-06, 03:54

ECOUTE MOI

Je veux crire, toujours crire et ne plus marrter.
Mais avant de commencer crire, je veux dabord te dire.
Que cest toi que jcris et jen fais ma priorit.
Ne me dis surtout pas que tu ignores quels sont tes torts.

Tout ce qui me pousse crire, vient videmment de toi
Et tout ce que jcris est forcment pour toi.
Comprends tu que tout ce que jcris me rapproche de toi?
Mais ce que tu fais, mme inconsciemment, mloigne de toi.

Tu oublies souvent, que toi et moi nous ne sommes quun.
Pourtant, ma plume et mon cur ne parlent que de toi.
Feins tu de le savoir ?ou bien joues tu le rle du saint ?
Je ne te le dirai jamais assez. Tu finiras par te mordre les doigts.

Je veux encore crire et crire jusqu ce que tu comprennes.
Que tout ce que javais dit, ce que je dis et ce que je dirai.
Ne sont que des mots en guise de conseils qui sapprennent.
Et cest l le point dorgue, de ce que sera notre longue vire.

Alors. Surveille ta conduite et plus de questions stupides.
Sois attentif mes conseils et comprends bien mes penses.
Tu auras la vie plus facile et lesprit trs fluide.
Plus jamais tu ne retomberas dans tes mignons pchs.

Je ferai de toi le plus clbre dans mes contes et mes crits.
Oublie un temps soit peu, ton arrogance et ton air hautain.
A vouloir tattirer les honneurs n'importe quel prix.
Et cesse d'tre cet extraverti possessif et mesquin.

Mais avant de finir dcrire ce que jai encore te dire.
Je vais. Une fois nest pas coutume, braver ma fiert tout de go.
Et me rappeler au besoin, que je ne suis quun dvou sbire .
De ton esprit pervers et satirique qui fait tout le temps la moue.

Ton seul mrite na dgal que le mot que tu portes.
Tu prtends avoir gagn tes galants,en prchant le faux.
Et tu oublies que cest ta personnalit qui est moins forte.
Tu n'es rien. Si ce nest lamour de soi, qui a fait de toi mon ego
.
MOHAMED/ LAKHDAR..DAMMENE DEBBIH
Dimanche 06 avril 2014 01 h 18mn du matin


Lakhdar D D 2014-09-12, 19:23 4

Lakhdar D D
Pro
Pro

: 100
: 62
: AIN-M'LILA
: 0
: 300
: 23/08/2013

    

3 5    1, 2, 3, 4, 5  

      


 
: